On vous aide à trouver votre futur métier

Salaire d’un moniteur éducateur

4.3/5 - (15 votes)

Le métier de Moniteur-Édcateur consiste à prendre soin des personnes en difficulté (personnes âgées, handicapées, enfants). Mais quel est le salaire et comment peut-il progresser dans sa carrière?

Quel est le salaire d’un moniteur éducateur, rémunération, primes ?

 

Rémunération dans le secteur privé

Le salaire du moniteur-éducateur dans le privé varie d’une structure à l’autre. Toutefois, la convention collective 66 fixe le salaire minimum des professionnels travaillant dans les établissements du secteur social et médico-social.

En début de carrière, le salaire minimum est de 1.693€ brut par mois, qui inclut l’indemnité de sujétion spéciale. Après 28 ans d’ancienneté, le salaire minimum est de 2.687€ brut par mois (2.070€ net).

En pratique, le salaire moyen d’un moniteur-éducateur est environ de 2.000€ brut par mois (1.541€ net).

Salaire dans la fonction publique

 

Les fonctionnaires sont rémunérés selon leur grade et leur échelon.

En intégrant le service public, le moniteur-éducateur intègre le corps d’emplois de « Moniteur-éducateur et intervenant familial » dans la fonction publique territoriale et de « Moniteur-éducateur » dans la fonction publique hospitalière.

Ces deux cadres d’emplois de catégorie B sont constitués de 2 grades identiques avec le même nombre d’échelons.

Les moniteurs des fonctions publiques territoriales et hospitalières ont donc le même salaire de base :

  • entre 1.607€ (échelon 1) et 2.357€ (échelon 13) brut par mois au grade de Moniteur-éducateur,
  • entre 1.668€ (échelon 1) et 2.502€ (échelon 13) brut par mois au grade de Moniteur-éducateur principal.

Ce traitement, qui représente environ 80% de sa rémunération totale, est complété par des primes et des indemnités :

  • l’Indemnité de Résidence (IR) selon la zone en France où il travaille,
  • le Supplément Familial de Traitement (SFT) selon ses enfants à charge,
  • la Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat (GIPA) selon l’inflation,
  • la Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI) en fonction du poste,
  • l’indemnité de sujétion spéciale de 13h pour les agents hospitaliers,
  • la prime de service,
  • les Indemnités Horaires pour Travaux Supplémentaires (IHTS),
  • etc.

Le nouveau régime indemnitaire de la fonction publique (RIFSEEP) ne s’applique pas, à ce jour, au corps des animateurs-éducateurs.

Salaire des métiers

Quelle est la grille de salaire d’un  moniteur-éducateur ?

 

Echelon Indice Brut Indice majoré Durée Salaire brut
1 389 356 1 an 1 726,61 €
2 395 359 1 an 1 741,16 €
3 397 361 1 an 1 750,86 €
4 401 363 1 an 1 760,56 €
5 415 369 2 ans 1 789,66 €
6 431 381 2 ans 1 847,86 €
7 452 396 2 ans 1 920,61 €
8 478 415 3 ans 2 012,76 €
9 500 431 3 ans 2 090,36 €
10 513 441 3 ans 2 138,86 €
11 538 457 3 ans 2 216,46 €
12 563 477 4 ans 2 313,46 €
13 597 503 2 439,57 €

 

Quelle est la grille de salaire d’un  moniteur-éducateur principal ?

 

Echelon Indice Brut Indice majoré Durée Salaire brut
1 401 363 1 an 1 760,56 €
2 415 369 1 an 1 789,66 €
3 429 379 2 ans 1 838,16 €
4 444 390 2 ans 1 891,51 €
5 458 401 2 ans 1 944,86 €
6 480 416 2 ans 2 017,61 €
7 506 436 3 ans 2 114,61 €
8 528 452 3 ans 2 192,21 €
9 542 461 3 ans 2 235,86 €
10 567 480 3 ans 2 328,01 €
11 599 504 4 ans 2 444,42 €
12 638 534 2 589,92 €

évolution professionnelle

Évolution professionnelle d’un Moniteur-Éducateur

 

Progression de carrière dans le secteur privé

Dans le domaine privé, un moniteur-éducateur peut compléter sa formation pour devenir éducateur spécialisé, avec une formation raccourcie de 1 an à la place de 3.

Le moniteur peut aussi choisir de devenir un Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale et profiter alors d’une formation réduite sur 3 domaines (sur 6) et sans les épreuves de certification associées.

Il est également possible qu’il opte pour le métier Éducateur de Jeunes Enfants (EJE), avec une formation plus courte.

Après 4 années d’expérience et l’obtention du Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale (CAFERUIS), il peut obtenir un poste de chef de service ou directeur d’un établissement social ou médico-social.

Progression de carrière dans la fonction publique

Dans la fonction publique, un moniteur-éducateur a la possibilité de gagner en grade et en responsabilités de différentes manières :

soit en avançant dans les échelons de son grade, avec une période de 1 à 4 ans entre chaque promotion

soit en devenant Moniteur-Éducateur Principal, à travers 2 voies :

  • par sélection : s’inscrivant sur un tableau d’avancement après un an au minimum au 6ème échelon du 1er grade et 3 années consécutives à ce grade
  • via un examen professionnel : avec 3 années d’expérience minimum au 4ème échelon du 1er grade
Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In