On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche Métier de douanier

Contrôle des douanes
4.2/5 - (14 votes)

 

 

 

 

Quelle est la mission d’un Douanier : fonctions, tâches et devoirs

Le douanier est responsable de contrôles et d’enquêtes pour s’assurer que les déplacements humains et les marchandises sont légaux. Cette page vous fournit les informations nécessaires pour devenir un douanier. Il existe des synonymes et des métiers similaires : agent de constatation des douanes, contrôleur des douanes, inspecteur des douanes, policier aux frontières, détective privé, gardien de la paix, sous-officier de gendarmerie, agent de police municipale. Le niveau d’étude recommandé est le brevet des collèges pour être agent de constatation des douanes. Le salaire d’un débutant est de 2.266€ brut (primes et indemnités comprises). Les candidats à ce poste doivent posséder le statut de fonctionnaire d’État. Il n’y a pas de limite d’âge pour le recrutement.

La journée type d’un Agent des Douanes

Le douanier protège la santé publique et l’économie en luttant contre le trafic illicite, la contrefaçon, l’évasion fiscale et la fraude. Il agit aussi dans la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent.

Au début de sa journée, le douanier enfile son uniforme et se prépare à partir en patrouille avec sa brigade. Il effectue alors des contrôles et des fouilles pour débusquer les contrevenants.

Il n’existe pas de journée type pour un douanier. Il se conforme à un emploi du temps établi par sa hiérarchie, mais il peut se voir confier des tâches imprévues.

Le douanier se voit confier des missions variées :

  • Lutte contre les stupéfiants et les contrefaçons : posté à un péage routier, une gare, un aéroport, un port ou tout autre lieu sur le territoire, il examine les véhicules, les personnes et les marchandises. Pour cibler ses contrôles, il prend en compte des critères comme la provenance et la destination d’un transport, le comportement d’un individu ou le type de véhicule.
  • Contrôle des flux de capitaux : ces missions consistent à lutter contre la fuite des fonds, le blanchiment d’argent et à surveiller le taux de change d’une devise. Il analyse les transactions des entreprises et les opérations boursières ou sur les marchés des actions.
  • Contrôle de l’immigration : le douanier mène des vérifications d’identité pour connaître les entrées et les sorties sur le territoire français. Cela permet notamment de lutter contre le travail illégal ou la propagation de certains virus.

Une fois ses opérations de terrain achevées, le douanier rédige un rapport sur les marchandises saisies et les individus interpellés ou expulsés.

Les douanes se divisent en deux branches : la branche administrative (ou des opérations commerciales) et la branche surveillance. La distinction entre ces deux branches est simple.

Dans les opérations commerciales, le douanier se consacre à des activités administratives et ne se déplace pas, ou peu, sur le terrain. Il inspecte depuis son bureau, les opérations de commerce international et le paiement des taxes sur des produits tels que l’alcool, le tabac ou les métaux précieux. Il offre aussi des conseils à des entreprises.

En revanche, la branche surveillance est celle qui mène les enquêtes, les contrôles, les arrestations et saisies sur le terrain.

Il y a 3 grades dans les douanes, qui impliquent différents niveaux de responsabilités :

  • Agent de constatation des douanes : c’est le premier grade des douaniers. L’agent de constatation exécute des tâches placées sous la responsabilité du contrôleur. Il travaille en équipe et au contact direct du public quelle que soit sa branche métier.
  • Contrôleur des douanes : qu’il fasse partie de la branche surveillance ou de la branche administrative, le contrôleur des douanes dirige les douaniers placés sous sa responsabilité. Il planifie et coordonne les contrôles douaniers pour atteindre les objectifs fixés par l’État.
  • Inspecteur des douanes : grade le plus élevé de la fonction, l’inspecteur des douanes peut exercer des postes variés tels que rédacteur à la direction générale, formateur dans une école des douanes, gestionnaire d’un service lié à la fiscalité ou auditeur des procédures douanières.

Le métier de douanier est doté de nombreuses spécialités, ce qui modifie grandement ses missions et son quotidien. Il est par exemple possible de se spécialiser en tant que :

  • maître-chien,
  • marin des douanes,
  • aviateur,
  • contrôleur informatique,
  • formateur.

Le métier de douanier

La douane a plusieurs métiers qui impliquent des activités diverses et variées : agent de constatation, contrôleur, inspecteur, motocycliste, pilote d’avion, pilote d’hélicoptère, mécanicien, contrôleur de maintenance, inspecteur programmateur des systèmes d’exploitation, etc. Le domaine de la douane est majoritairement occupé par des hommes, mais tend à se féminiser.

Le douanier doit avoir un certain nombre de qualités et de compétences afin de remplir ses missions avec succès. Il doit aimer travailler en équipe et être en mesure d’adapter sa conduite à un grand éventail de publics. La rigueur et le sens de l’observation sont des qualités essentielles qui lui seront utiles pour rédiger les actes de procédure. Le douanier doit être moralement intègre et respectueux des obligations déontologiques. Il doit également être en bonne condition physique et avoir un permis de conduire si nécessaire.

Le métier de douanier peut être exercé dans divers lieux, notamment les aéroports, les gares, les ports et les frontières. Pour devenir douanier, le candidat doit passer un concours des douanes et suivre une formation à l’École Nationale des Douanes. Il existe également des spécialisations plus spécifiques auxquelles le douanier peut postuler.

En général, le douanier travaille 35 heures par semaine et peut parfois être tenu de faire des heures supplémentaires. Si le douanier est affecté à une branche administrative, il travaille dans un bureau et effectue des horaires réguliers. Si le douanier fait partie de la branche surveillance, il doit être disponible à toute heure et travailler en extérieur, par tous les temps.

En 2022, les douanes ont recruté 179 agents de constatation, 112 contrôleurs et 35 inspecteurs.

Les douanes sont un service public chargé de la surveillance des frontières et de la lutte contre la contrebande et le trafic illégal. Les douaniers inspectent et contrôlent les voyageurs, les marchandises et les moyens de transport à l’entrée et à la sortie du territoire.

Les douanes contrôlent et inspectent les voyageurs, les marchandises et les moyens de transport à l’entrée et à la sortie des frontières pour lutter contre la contrebande et le trafic illégal. En tant que service public, ces professionnels surveillent et protègent les frontières.

Quel est le salaire d’un douanier et son évolution de carrière ?

La rémunération d’un douanier est composée d’une partie fixe, le salaire indiciaire, et d’une partie variable composée de primes et d’indemnités. Elle varie selon le grade et l’échelon. Elle peut s’accroître par le biais de différentes primes et indemnités. Les douaniers peuvent aussi progresser dans leur carrière en changeant de grade par le biais d’examens, de concours et de promotion au mérite. Ils peuvent également se spécialiser et opérer un changement de métier en passant des concours réservés. En savoir plus sur le salaire et l’évolution de carrière d’un douanier.

Quels concours, études, formations pour devenir Douanier

Comment devenir douanier ?

  • Concours d’Agent de Constatation des Douanes (catégorie C),
  • Concours de Contrôleur des Douanes (catégorie B),
  • Concours d’Inspecteur des Douanes (catégorie A).

Pour chaque concours, il faut respecter les conditions d’accès à la fonction publique :

  • être de nationalité française, ressortissant d’un état membre de l’UE, ou ressortissant de l’espace économique européen,
  • jouir de ses droits civiques et être en règle au regard du service national,
  • satisfaire à l’enquête administrative,
  • pour la branche surveillance, il faut correspondre aux conditions physiques exigées.

À noter : certains postes sont réservés aux détenteurs de la nationalité française.

La grande majorité des douaniers sont recrutés via le concours d’agent de constatation.

Concours d’Agent de Constatation des Douanes

Le concours externe est ouvert à tous les candidats titulaires du brevet des collèges (ou équivalent), sans limite d’âge. Le concours interne est ouvert uniquement aux candidats fonctionnaires ou militaires.

À noter : toute note inférieure à 5/20 à l’une des épreuves est éliminatoire.

Le concours comprend 3 phases de sélection + 1 épreuve physique (spécifique à la branche “surveillance”) :

  • Pré-admissibilité : QCM de culture générale (1h30, coefficient 1),
  • Admissibilité : cas pratique (3h00, coefficient 2),
  • Admission : entretien avec un jury (20 minutes, coefficient 2),
  • Épreuve physique : tests de course et tests d’endurance (coefficient 1).

Les candidats de la branche surveillance passent également une évaluation psychologique non notée avant l’entretien avec le jury. Les résultats serviront d’aide à la décision au jury.

  • Formation et titularisation de l’agent de constatation des douanes :

Le candidat qui réussit le concours d’agent de constatation est nommé stagiaire pendant 1 an. Il suit une formation de 12 semaines à l’École Nationale des Douanes (END) de La Rochelle (17) ou de Tourcoing (59). Puis effectue un stage dans une unité de douanes.

Après cette année de stage, le douanier est titularisé Agent de Constatation des Douanes de 2e classe. Son affectation définitive dépend de ses vœux et de son classement au concours.

Concours de Contrôleur des Douanes

Ce concours est accessibles aux candidats qui possèdent un diplôme de niveau BAC ou équivalent. Pour le concours interne, les candidats doivent être fonctionnaires de catégorie C au moins ou militaires, et pouvoir justifier de 4 années de services publics.

Les épreuves du concours sont les suivantes :

Pré-admissibilité :

  • QCM du culture générale (1h30, coefficient 2)

Admissibilité :

  • Résumé d’un texte (3h, coefficient 4).
  • Épreuve écrite au choix du candidat (3h, coefficient 4) :
    – résoudre un ou plusieurs problèmes de mathématiques,
    – résolution d’un ou de plusieurs exercices de comptabilité privée,
    – composition sur un sujet donné ou sur un cas pratique d’économie,
    – composition sur un sujet donné ou sur un cas pratique de droit,
    – composition sur un sujet donné ou réaliser une synthèse à

    Le concours de contrôleur des douanes est ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme de niveau BAC + 2. Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires de catégorie B au moins ou militaires, et pouvant justifier de 4 années de services publics.

    Admissibilité :

    • Épreuve de culture générale (durée 2h – coefficient 4) : droit, histoire, économie, finances, politique, mathématiques, sciences, géographie, informatique, anglais.
    • Épreuve de langue facultative (durée 2h – coefficient 2) : traduction d’un document en allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien ou russe, au choix du candidat.

    Admission :

    • Entretien avec le jury (durée 25 min – coefficient 8) + évaluation psychologique pour les candidats de la branche surveillance.
    • Traduction orale d’un texte en langue étrangère (durée 15 min – coefficient 2) : langue au choix parmi l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien, l’arabe, le chinois et le russe. Si le candidat a passé l’épreuve écrite facultative de langue, il doit choisir une langue différente de celle de la phase d’admissibilité.
    • Épreuves physiques (coefficient 3) : ce sont les mêmes que pour le concours d’agent de constatation (course d’endurance, course de vitesse, gainage, pompes)

    Formation et titularisation du contrôleur des douanes :

    Après avoir réussi le concours, le contrôleur stagiaire suit une formation de 18 semaines à l’École Nationale des Douanes de La Rochelle, avant de rejoindre son unité d’affectation. Après son année de stage, le contrôleur est titularisé, à condition qu’il réussisse ses contrôles de connaissances.

    Concours d’Inspecteur des Douanes

    Pour passer le concours d’inspecteur des douanes, il faut posséder un diplôme de niveau BAC+3. Pour le concours interne, les candidats doivent être fonctionnaires de catégorie B au moins ou militaires, et pouvoir justifier de 4 années de services publics.

    Les épreuves du concours sont les suivantes :

    Admissibilité :

    • Rédaction d’une note (durée 4h – coefficient 6) : à partir d’un dossier relatif à des questions économiques, sociales et financières.
    • Épreuve de droit au choix du candidat (durée 3h – coefficient 4) :
      – droit constitutionnel, droit administratif et libertés publiques,
      – droit pénal,
      – institutions, droit et politique communautaires,
      – droit des affaires.
    • Épreuve d’économie au choix du candidat (durée 3h – coefficient 4) :
      – géographie économique et humaine,
      – analyse économique,
      – comptabilité et analyse financière,
      – gestion et administration des entreprises.
    • Épreuve de langue facultative (durée 2h – coefficient 2) : langue étrangère au choix parmi l’allemand, l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, l’italien et le russe.

    Admission :

    • Entretien avec le jury (durée 30 min – coefficient 10).
    • Oral sur les finances publiques et la gestion publique (durée 40 min – coefficient 3).
    • Oral de langue étrangère (durée 15 min – coefficient 3) : langue étrangère au choix parmi l’allemand, l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, l’italien et le russe. Si le candidat a passé l’épreuve facultative de langue en phase d’admissibilité, il doit choisir une langue différente pour cette épreuve.

    Formation et titularisation de l’inspecteur des douanes :

    Le candidat qui réussit le concours est ensuite nommé inspecteur élève. Il suit une formation rémunérée de 12 mois à l’École Nationale des Douanes de Tourcoing.

    L’inspecteur est ensuite stagiaire pendant 6 mois dans son lieu d’affectation. S’il réussit les contrôles de connaissances, il est titularisé en tant qu’inspecteur des douanes et droits indirects à la fin de son stage.

     

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In