On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche Métier de Chirurgien-Dentiste : salaire, études, écoles

Chirurgien Dentiste
4.1/5 - (15 votes)

Un dentiste se spécialise dans la santé bucco-dentaire des enfants et des adultes. Cette fiche métier vous offre toutes les informations importantes pour devenir chirurgien-dentiste.
Synonymes et métiers associés : médecin bucco-dentaire, prothésiste dentaire, stomatologue, secrétaire médicale, aide dentaire, secrétaire médicale, assistant médical, orthodontiste.
Niveau d’études ou diplômes requis : Diplôme d’État de chirurgien-dentiste, BAC+6.
Études en alternance : non.
Salaire débutant : 2.800 € bruts par mois.
Statut : médecin spécialisé en chirurgie bucco-dentaire, salarié ou praticien libéral.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimun.

Un dentiste est un praticien médical spécialisé dans la santé des dents et de la bouche des enfants et des adultes. Cette fiche métier vous offre toutes les informations utiles pour devenir chirurgien-dentiste.
Synonymes et métiers associés : médecin bucco-dentaire, prothésiste dentaire, stomatologue, secrétaire médicale, aide dentaire, secrétaire médicale, assistant médical, orthodontiste.
Niveau d’études ou diplômes requis : Diplôme d’État (DE) de chirurgien-dentiste, BAC+6.
Études en alternance : non.
Salaire débutant : 2.800 € bruts par mois.
Statut : médecin en chirurgie bucco-dentaire, salarié ou praticien libéral.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimum.

Quels sont les missions, tâches et fonctions d’un Dentiste :
Quel est le salaire d’un Dentiste, son évolution de carrière :
Quels diplômes, études, écoles, formations pour devenir Dentiste :

Un dentiste se concentre sur la santé des dents et de la bouche des enfants et des adultes. Cette fiche métier fournit tous les renseignements nécessaires pour devenir chirurgien-dentiste.
Synonymes et métiers associés : médecin bucco-dentaire, prothésiste dentaire, stomatologue, secrétaire médicale, assistant dentaire, secrétaire médicale, assistant médical, orthodontiste.
Niveau d’études ou diplômes requis : Diplôme d’État de chirurgien-dentiste, BAC+6.
Études en alternance : non.
Salaire débutant : 2.800 € bruts par mois.
Statut : médecin en chirurgie bucco-dentaire, salarié ou praticien libéral.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimun.

strong> : le dentiste peut se charger de prendre les rendez-vous et de rappeler ses patients si nécessaire.

. la gestion des factures et des remboursements : le dentiste doit s’occuper de rédiger et de transmettre les factures à la mutuelle, à la sécurité sociale et aux patients. Il doit également vérifier que les remboursements des organismes complémentaires sont bien effectués.

Quelles sont les missions, tâches et fonctions d’un Dentiste ?

Quotidien d’un Dentiste :
Tenue et équipement d’un Dentiste :
Qualités essentielles, compétences requises pour être Dentiste :
Débouchés, recrutement, où exercer le métier de Dentiste :
Horaires, conditions et temps de travail d’un Dentiste :

Quotidien d’un Dentiste :

L’expertise dentaire d’un professionnel comprend le bilan des soins bucco-dentaires de ses patients, mais peut également comprendre des activités administratives et de secrétariat pour les dentistes indépendants qui n’ont pas d’assistante.

.1 Soins dentaires :

. Consultation : lors du premier rendez-vous, le dentiste fait un examen de la santé bucco-dentaire du client, il pose des questions sur son historique de soins dentaires et effectue des clichés radiographiques pour mieux observer les caries et les soins déjà effectués, le cas échéant. S’il s’agit d’un patient déjà connu, le dossier est consulté avant son arrivée et mis à jour après la consultation.

. Préparation de l’intervention : le dentiste, en l’absence d’une assistante, monte le plateau avec les instruments nécessaires à la réalisation des soins. Il sort et désinfecte le matériel (turbine, fraise, pinces, etc.). Il installe le patient sur le fauteuil pour entamer les soins et lui met un bavoir dentaire jetable pour le protéger des projections de salive.

. Intervention : le dentiste peut effectuer divers soins sur une dent endommagée. Il peut la soigner en enlevant la partie cariée et en la recouvrant d’un plombage. Si la dent est trop détériorée, le dentiste procède à une dévitalisation de la dent, ce qui nécessite le nettoyage des canaux des racines de la dent avant de la reboucher.

Il peut être amené à extraire des dents trop abîmées ou cassées et les remplacer par des prothèses (bridges, couronnes, dents sur pivot) fabriquées par les prothésistes à partir du moulage réalisé de la bouche du patient. Il peut également avoir à retirer les dents de sagesse qui manquent de place pour pousser, intervention qu’il peut effectuer dans son cabinet sous anesthésie locale ou en clinique sous anesthésie générale. Il pratique également des détartrages pour enlever le tartre accumulé sur les dents.

Certains dentistes se spécialisent dans des interventions de réparation et d’autres proposent des soins à visée esthétique : blanchiment des dents, pose de facettes dentaires pour masquer les défauts, etc.

Si le dentiste est spécialisé en orthodontie, il est en charge de redresser la position des dents et de corriger la posture de la mâchoire, le plus souvent chez les enfants et les adolescents.

Quel que soit le type d’intervention, le dentiste doit rassurer ses patients (en particulier les enfants) pour faciliter l’intervention.

. Prévention : le dentiste enseigne à ses patients les bonnes pratiques pour conserver une bonne hygiène bucco-dentaire : comment se brosser les dents, quelles brosses à dents et dentifrices utiliser, quels aliments éviter, comment protéger les gencives, etc.

.2 Tâches administratives du cabinet :

Le dentiste peut également avoir à accomplir des tâches administratives si dans son cabinet (ou le cabinet qui l’emploie), il n’a pas d’assistante ou de secrétaire dentaire :

. Organisation des rendez-vous et suivi des clients : le dentiste peut prendre les rendez-vous et rappeler ses patients si nécessaire.

. Gestion des factures et des remboursements : le dentiste doit rédiger et transmettre les factures à la mutuelle, à la sécurité sociale et aux patients. Il doit également vérifier que les remboursements des organismes complémentaires sont bien effectués.

p>

Qu’est-ce qu’un Dentiste ?

Les dentistes sont des médecins spécialisés dans le domaine de la santé bucco-dentaire et de la chirurgie dentaire. Ils sont chargés de prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies de la bouche, des dents et des gencives, ainsi que les maux de tête et les troubles du sommeil associés.

Leurs tâches principales sont :

  • Prise de rendez-vous, annulation, urgences et création de fiches clients : planification des rendez-vous, annulation et re-programmation, traitement des demandes d’urgence, mise à jour des dossiers des patients et prise en charge des appels téléphoniques.
  • Gestion des stocks : vérification des stocks de matériel et des produits de soins, commande, réception et rangement des produits.
  • Comptabilité : paiement des factures aux fournisseurs, enregistrement de la carte vitale, encaissement des clients, édition de devis ou factures et suivi du remboursement des organismes de santé.

La plupart des dentistes ont recours à l’aide d’une assistante dentaire ou d’une secrétaire assistante, qui sont formées et autorisées à aider le dentiste lors des soins dentaires. Il existe également des cabinets qui confient les tâches de prise de rendez-vous à des centrales téléphoniques.

Même si la majorité des dentistes sont des hommes, il est tout à fait possible pour une femme d’exercer ce métier.

Un praticien dentaire effectue une prévention bucco-dentaire auprès d’un jeune.

Dentiste qui effectue une prévention bucco-dentaire auprès d'un enfant

Un chirurgien-dentiste fait de la prévention dentaire auprès d’un petit.

Rémunération d’un Dentiste :

Le salaire d’un praticien odontologue peut varier en fonction de différents critères.

Notamment de son statut : salarié ou en exercice libéral. La rémunération d’un chirurgien-dentiste libéral dépend du nombre de patients, du montant des honoraires, du nombre de jours de travail et de sa spécialisation. Il est ainsi possible de constater des écarts de revenus considérables entre les dentistes. En moyenne, un dentiste exerçant en libéral peut espérer gagner jusqu’à 10 000 € brut par mois. Un dentiste salarié peut quant à lui gagner entre 2 800 et 7 500 € brut par mois à la fin de sa carrière.

Évolution de carrière d’un Dentiste :

Les possibilités d’évolution de carrière sont limitées pour un chirurgien-dentiste.

Les dentistes salariés peuvent ouvrir leur propre cabinet, toutefois, 90 % des dentistes exercent déjà en libéral. Il est possible de se spécialiser dans un type de chirurgie dentaire afin de faire progresser leur pratique et leurs revenus. Moins fréquent, il est également possible d’accéder à des postes d’enseignants-chercheurs à l’hôpital ou de travailler pour des laboratoires pharmaceutiques dans le domaine de la recherche.p>

Troisième cycle, obtention du DE en Chirurgie Dentaire :

Cette année de pratique est l’aboutissement des études dentaires. Elle permet aux étudiants de pratiquer en toute autonomie et de réunir les conditions pour passer l’examen final. Les étudiants doivent alors passer un diplôme de spécialisation en chirurgie dentaire qui se compose de deux parties : un examen écrit et un examen pratique. À la suite de l’obtention de ce diplôme, le candidat devient docteur en chirurgie dentaire (DE).

Comment obtenir le diplôme de Docteur en Chirurgie Dentaire :

Pour devenir Dentiste, un candidat doit d’abord obtenir un Baccalauréat général (idéalement avec mention). Il intègre alors la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES) qui se déroule en faculté de médecine. Les étudiants sont ensuite classés selon leurs résultats et devront choisir, en tenant compte de leur classement, la spécialité du concours qu’ils voudront passer en fin d’année. S’ils réussissent le concours, ils peuvent entamer le cursus d’ontologie.

Le niveau du concours étant très élevé et les places limitées, en moyenne seulement 30 % des étudiants ont une moyenne suffisante pour accéder au cursus d’ontologie. Les autres devront, si leur moyenne leur permet, redoubler pour retenter leur chance. Il est seulement possible de redoubler une fois l’année de PACES. Pendant 5 années, les futurs dentistes étudient des enseignements généraux et spécialisés relatifs aux soins des dents, réalisent un stage infirmier et participent à des travaux pratiques.

À l’issue de ces 5 années d’études, les candidats obtiennent leur Diplôme de Formation Générale en Science Odontologique (DFGSO), niveau Licence, et leur Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique (CSCT), niveau Master. Ils pratiquent ensuite des soins dentaires en conditions réelles pendant un an. Cette année de pratique étant l’aboutissement des études dentaires, les étudiants peuvent passer un diplôme de spécialisation en chirurgie dentaire qui se compose d’un examen écrit et d’un examen pratique, et obtenir leur Diplôme d’État (DE) de docteur en chirurgie dentaire.

Achèvement du 3e cycle et obtention du Diplôme d’État (DE) en Chirurgie Dentaire :

Les diplômés ont le choix entre un cursus court et un cursus long pour obtenir leur diplôme d’État en chirurgie dentaire :

– Une année de formation et une thèse à soutenir pour finir les études et se préparer aux examens.

– Ou encore un internat de spécialisation sur la base d’un concours national avec des spécialisations au choix : Chirurgie orale (4 ans), Orthodontie (3 ans) et Médecine bucco-dentaire (3 ans). Une fois l’internat terminé, ils obtiendront leur diplôme d’État et un Diplôme d’Études Spécialisées (DES) correspondant à la spécialité pratiquée.

Enfin, pour pouvoir exercer, les diplômés devront s’inscrire à l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes.

Quel est le salaire d’un chirurgien-dentiste?

Réponse:

Le salaire moyen d’un chirurgien-dentiste est d’environ 50 000 € par an, selon le type de pratique et le lieu d’exercice.

Quels sont les études requises pour devenir chirurgien-dentiste?

Réponse:

Pour devenir chirurgien-dentiste, vous devez suivre une formation spécialisée qui dure environ 5 ou 6 ans. Vous devrez passer un examen d’État et obtenir un diplôme de médecine dentaire pour être autorisé à vous exercer. Vous devrez également suivre des stages et des formations continues pour maintenir votre qualification.

Quelles sont les écoles qui proposent des formations en chirurgie dentaire?

Réponse:

Il existe de nombreuses écoles qui proposent des formations en chirurgie dentaire, notamment des universités, des instituts médicaux et des écoles spécialisées. Quelques exemples d’écoles proposant des formations en chirurgie dentaire sont l’Université de Montréal, l’Université de Sherbrooke, l’Université McGill, l’Université d’Ottawa, l’Université de Toronto et l’Université de Calgary.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In