On vous aide à trouver votre futur métier

Quel est le salaire d’un assistant comptable ?

Expert-comptable dans son cabinet.
4.8/5 - (15 votes)

Le rôle d’un assistant comptable est de gérer les comptes d’une entreprise sous la supervision d’un comptable : saisie et traitement des informations comptables, bilans, etc. . Mais quel salaire touche-t-il pour son travail ? Comment peut-il évoluer dans sa carrière ?

 

Quelle est la rémunération d’un assistant comptable, salaire et primes

Rémunération d’un Assistant Comptable Freelance

L’assistant comptable peut choisir de quitter le monde du salariat et de créer sa propre société. Dans ce cas, ses revenus mensuels dépendent des tarifs qu’il fixe et du nombre d’heures qu’il travaille. 

Au début de sa vie d’indépendant, l’assistant comptable affiche généralement un Taux Journalier Moyen (TJM) de 150€ par jour. Cela correspond à un Chiffre d’Affaires (CA) de 3.000€ par mois au maximum.

Notons : le CA du freelance n’est pas équivalent à son salaire. Pour connaître sa rémunération, il doit soustraire de son CA le montant de ses charges et cotisations sociales.

Une fois sa réputation faite, l’aide comptable freelance peut augmenter son TJM à 260€ par jour en moyenne. Cela représente un CA de 5.200€ par mois si son agenda est plein.

Pour un CA n’excédant pas 72.600€ par an, l’assistant comptable peut opter pour le statut de micro-entrepreneur. Il ne paye des cotisations que s’il encaisse des factures et bénéficie d’une fiscalité simplifiée.

Au-delà de ce seuil, il doit faire évoluer le régime juridique de sa société vers une SARL, une SAS, une EURL ou encore une SASU en fonction de ses ambitions : CA élevé, frais professionnels importants, volonté ou non de s’associer, etc.

Salaire d’un assistant comptable salarié

Le salaire moyen d’un assistant comptable salarié varie selon quelques critères :

  • son niveau d’études,
  • son expérience,
  • son lieu d’exercice,
  • la taille de l’entreprise qui le recrute,
  • le secteur d’activité de son entreprise,
  • sa spécialisation métier : recouvrement des factures, gestion des bulletins de paie, comptabilité clients et fournisseurs, etc.

Un assistant comptable débutant touche entre 1.800€ brut par mois (1.386€ net) et 2.200€ brut par mois (1.695€ net). Avec de l’expérience, son salaire peut atteindre une fourchette comprise entre 2.300€ brut (1.770€ net) et 2.500€ brut (1.925€ net).

À noter : un assistant comptable ayant 2 à 5 ans d’expérience en cabinet d’expertise comptable ou en entreprise reçoit généralement un salaire plus élevé en Île-de-France et dans la région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA).

En plus de son salaire fixe, l’assistant comptable peut aussi percevoir des primes :

  • prime d’intéressement,
  • prime de participation,
  • prime d’ancienneté,
  • treizième mois.

Selon la taille de l’entreprise qui l’emploie, il peut bénéficier d’avantages sociaux tels que des tickets restaurants, chèques cadeaux, chèques vacances, etc.

Les conditions de travail minimales (congés, avantages sociaux, rémunérations, etc) des assistants comptables sont fixées par la convention collective nationale des cabinets d’experts-comptables et de commissaires aux comptes s’il travaille en cabinet de comptabilité ou par la convention collective nationale de son secteur d’activités s’il est employé par une entreprise (agence de publicité, enseigne de prêt-à-porter, etc.).

En général, les assistants comptables ont droit à 2,5 jours de congés payés par mois de travail, auxquels s’ajoutent des congés supplémentaires exceptionnels pour événements familiaux (mariage, naissance, décès, etc.). Les jours fériés légaux sont également chômés et payés par l’employeur de l’assistant comptable.

Les heures supplémentaires de l’assistant comptable, c’est-à-dire celles effectuées au-delà de 35 heures par semaine, sont rémunérées avec une majoration de 10% jusqu’à 39 heures, de 25% pour les quatre prochaines heures, puis 50% pour les suivantes.

 

Évolution professionnelle d’un Assistant Comptable

Évolution de carrière de l’Assistant Comptable Salarié

En travaillant pour une grande entreprise, l’assistant comptable peut choisir de se perfectionner pour devenir gestionnaire de paie, collaborateur en recouvrement ou comptable fournisseur.

En suivant un cursus de niveau BAC+2, il est possible de devenir comptable et de se spécialiser dans le domaine : auditeur comptable, comptable juridique, comptable fiscaliste, etc.

Si l’assistant provient d’un cabinet d’expertise comptable, il peut aussi passer au poste de comptable et finir par être chargé de dossier ou chef de mission.

Si son ambition est de se diversifier sans prendre plus de responsabilités, l’assistant comptable peut garder son poste et tout simplement changer de secteur d’activité.

Évolution de carrière de l’Assistant Comptable Freelance

Pour étendre son offre de services, l’assistant comptable freelance peut suivre des formations pour développer de nouvelles compétences :

Il peut également choisir de s’allier avec d’autres professionnels de la comptabilité dont les profils sont complémentaires au sien afin de remporter des contrats plus importants.

Après 10 ans d’expérience dans le domaine, l’aide comptable freelance à un niveau BAC+3 minimum peut proposer des formations et devenir formateur-consultant en comptabilité.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In