On vous aide à trouver votre futur métier

Quel est le salaire d’un éducateur spécialisé ?

4.5/5 - (10 votes)

L’éducateur spécialisé est chargé d’offrir un enseignement à des enfants et des adolescents ayant un handicap, des difficultés à s’intégrer socialement ou des problèmes de comportement liés à leurs parents ou à leurs tuteurs légaux. Mais quel est le salaire pour exercer cette profession ? Comment peut-il progresser au cours de sa carrière ?

 

Quelle est la rémunération d’un Éducateur Spécialisé ?

Le salaire d’un Éducateur Spécialisé dépend de son statut, de son grade et de l’établissement pour lequel il travaille. Pendant sa formation initiale, l’éducateur spécialisé reçoit une rémunération en proportion de ses heures de travail.

Rémunération d’un Éducateur Spécialisé dans la Fonction Publique

 

Le salaire de l’éducateur spécialisé fonctionnaire est encadré par la grille indiciaire des Assistants Socio-Éducatifs (ASE). Son rémunération mensuelle est identique à travers toute la France, en fonction de l’expérience.

En général, tous les deux ans, le salaire de l’éducateur spécialisé fonctionnaire évolue d’un échelon.

Lors de sa première année de service, un éducateur fonctionnaire gagne 1.827€ brut par mois. Après 5 ans de carrière, il perçoit 1.944€ brut mensuellement et, à 10 ans d’expérience, 2.061€ brut par mois. Quant à l’échelon 14, le salaire mensuel est de 2.774€ brut.

En plus de son salaire fixe, l’éduc spé fonctionnaire a droit à des primes et indemnités selon son expérience et sa situation personnelle :

  • prime de service,
  • ISP : Indemnité de Sujétion Spéciale (« prime d’internat »),
  • GIPA : Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat,
  • CIR : Complément Indemnitaire Restructuration, etc.

Les droits professionnels des éducateurs spécialisés sont régis par la convention collective de la fonction publique territoriale, et plus rarement par la convention collective de la fonction publique d’État ou hospitalière, selon l’établissement employeur.

Cette convention précise le nombre de jours de congés payés de l’assistant socio-éducatif :

  • 2 jours et demi par mois de travail (25 jours par an pour un temps complet),
  • jours fériés chômés : lundi de Pâques, fête du travail, jour de l’an…,
  • jours supplémentaires de congés : mariage, naissance, décès, déménagement…

L’éducateur spécialisé qui travaille en milieu hospitalier peut effectuer jusqu’à 240 heures supplémentaires par an à la demande de sa hiérarchie. Ces heures sont majorées de 10% ou récupérées sous la forme d’un repose compensatoire.

Rémunération d’un Éducateur Spécialisé dans le Secteur Privé

L’éducateur spécialisé peut également postuler dans des établissements privés à caractère social, souvent associatifs :

  • aide sociale à l’enfance,
  • centre d’hébergement et de réinsertion sociale,
  • club de prévention,
  • Établissement ou Service d’Aide par le Travail (ESAT),
  • foyer de jeunes travailleurs,
  • instituts médico-éducatifs,
  • Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD), etc.

Au début de sa carrière, l’éducateur spécialisé du secteur privé touche une rémunération moyenne de 1.790€ brut par mois (96€ net). Après plusieurs années dans le même établissement, le salaire mensuel monte en moyenne à 2.500€ brut (1.950€ net). Quant à un travailleur social expérimenté, il perçoit en moyenne 3.500€ brut par mois (2.730€ net).

Le secteur privé propose des avantages sociaux et en nature pour améliorer son pouvoir d’achat :

  • tickets restaurants,
  • mutuelle d’entreprise pour toute la famille,
  • chèques vacances, etc.

Pour connaître ses conditions de travail (heures supplémentaires, congés, etc), l’éducateur spécialisé du secteur privé doit se fier à la convention collective de son secteur d’activités : sanitaire et médico-social, services pour personnes inadaptées et handicapées, …

Evolution professionnelle d’un Educateur Spécialisé

 

L’évolution professionnelle d’un Éducateur Spécialisé se fait par le biais de la promotion interne et de la formation continue. Après deux ans d’expérience, l’éducateur spécialisé peut par exemple espérer obtenir le grade de cadre de l’éducation spécialisée. Il est alors responsable d’une équipe et encore plus impliqué dans les projets.

 

Progression de carrière de l’Educateur Spécialisé dans la Fonction Publique

Le personnel éducateur spécialisé bénéficie d’une augmentation graduelle de niveaux dans le cadre d’emploi des Assistants Socio-Educatifs (ASE).

Il peut également accéder à un poste plus élevé et devenir assistant socio-éducatif de classe spéciale. Il acquiert ainsi plus de responsabilités et de rémunération : jusqu’à 2.938 € bruts par mois à la fin de sa carrière (échelon 11).

Pour y parvenir, il doit s’inscrire sur un tableau d’avancement ou passer un examen professionnel, sous réserve d’une certaine ancienneté.

Progression de carrière de l’Educateur Spécialisé du Secteur Privé

En changeant d’organisation, l’éducateur spécialisé peut devenir assistant social, éducateur de jeunes enfants ou moniteur-éducateur. Une formation supplémentaire peut s’avérer nécessaire.

Au bout de 10 années de carrière et après une formation, l’éducateur spécialisé peut atteindre un poste de direction et devenir :

  • chef de service,
  • conseiller conjugal et familial,
  • conseiller technique,
  • délégué à la tutelle,
  • directeur d’un établissement socio-éducatif,
  • responsable d’une circonscription d’action sociale, etc.

Le travailleur social peut également choisir de suivre une formation complémentaire pour augmenter son salaire et ses responsabilités :

  • Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Etablissement Social (CAFDES),
  • Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale (CAFERUIS),
  • Diplôme d’Etat en Ingénierie Sociale (DEIS).
Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In