On vous aide à trouver votre futur métier

Salaire electrotechnicien : analyse et comparatif régional

salaire electrotechnicien
4.6/5 - (17 votes)

Selon les dernières données de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), le salaire moyen d’un électrotechnicien en France en 2023 était de 2 300 euros net par mois. Cette rémunération, qui a connu une augmentation de 1,5% par rapport à l’année précédente, place les électrotechniciens parmi les professions intermédiaires les mieux rémunérées. Ces chiffres cachent de fortes disparités, en fonction de l’expérience, de la spécialisation et de la région d’exercice. Retour sur le salaire des électrotechniciens, une profession en plein essor.

Le rôle et les formations de l’électrotechnicien

L’électrotechnicien, ce spécialiste des systèmes électriques et électroniques, joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement des machines. Que ce soit dans l’industrie, la domotique, les systèmes automatisés, la climatisation ou les alarmes, il est partout ! Il peut s’occuper de l’entretien, de la prévention, de l’installation, de la conception de prototypes ou encore de l’amélioration de systèmes existants. Les débouchés sont nombreux, principalement dans l’industrie et la construction.

Pour devenir électrotechnicien, plusieurs diplômes sont possibles : un BTS électrotechnique, un BTS systèmes numériques, un CAP électricien suivi d’une formation de niveau bac, un bac pro MELEC, un BP électricien ou encore un BTM installateur en équipements électriques. Si vous visez une progression rapide en tant que chef d’équipe ou chargé d’affaires, une licence professionnelle maintenance des systèmes industriels est très appréciée. Pour des postes plus axés sur la conception et les bureaux d’études, un diplôme d’ingénieur à bac +5 est nécessaire. Les recruteurs sont particulièrement intéressés par les profils ayant une double compétence en électronique et en électricité, ainsi qu’en domotique ou en mécanique industrielle.

Pour trouver un emploi dans ce domaine, la cooptation des salariés et le réseau de contacts du recruteur sont des canaux de recrutement privilégiés. Et si vous souhaitez vous former pour devenir électrotechnicien, sachez qu’il existe des formations en ligne et en présentiel qui pourront vous aider à atteindre votre objectif.

Les avantages financiers du métier d’électrotechnicien

L’électrotechnicien, un métier qui ne manque pas de juteux avantages financiers ! En France, le salaire moyen de ce professionnel s’élève à 2 190 euros par mois, d’après une étude basée sur 10 000 salaires.

Le salaire médian pour les emplois d’électrotechnicien atteint la somme alléchante de 26 276 euros par an, soit 14,44 euros par heure. Pour les débutants, les chiffres sont également prometteurs, avec un salaire annuel d’environ 23 400 euros.

Mais pour les plus expérimentés, la récompense est encore plus grande, pouvant atteindre jusqu’à 32 567 euros par an. Les offres d’emploi actives dans le domaine offrent également des perspectives intéressantes. Par exemple, en Côtes-d’Armor, un électrotechnicien H/F peut espérer gagner entre 28 000 et 33 000 euros par an. Pour un technicien bureau d’étude électrotechnicien H/F, le salaire oscille entre 30 000 et 40 000 euros par an dans la même région. Et pour les amateurs de maintenance, un électrotechnicien SAV H/F à Crévin peut prétendre à un salaire annuel compris entre 25 000 et 30 000 euros.

Poste Salaire annuel
Électrotechnicien H/F en Côtes-d’Armor 28 000 – 33 000 euros
Technicien bureau d’étude électrotechnicien H/F en Côtes-d’Armor 30 000 – 40 000 euros
Électrotechnicien SAV H/F à Crévin 25 000 – 30 000 euros

Les compétences et opportunités de l’électrotechnicien

L’électrotechnicien, un métier passionnant et polyvalent, est chargé de la réparation et de la maintenance des appareils électroniques. Que ce soit dans le domaine du bâtiment, de la mécanique ou de la robotique, ce professionnel compétent repère les dysfonctionnements, remplace les pièces défectueuses et remet en service les appareils avec précision. Mais ce n’est pas tout, il peut également participer à des activités d’études et concevoir des cartes électroniques sur commande. Il installe et met en service des équipements électriques tels que des appareils médicaux, la climatisation ou encore des machines industrielles.

Son expertise lui permet même de collaborer à la création de nouveaux produits ou de participer à la naissance d’installations automatisées. Pour exercer ce métier, il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme de niveau Bac+2/3, comme le BTS, le BUT ou la licence professionnelle.

Les débouchés sont prometteurs pour les électrotechniciens, qui peuvent évoluer vers des postes d’encadrement ou de chargé d’affaires. En ce qui concerne le salaire mensuel net d’un débutant technicien en électronique, il avoisine le SMIC, offrant ainsi une rémunération satisfaisante pour commencer dans ce domaine captivant.

Comparaison des salaires dans différents secteurs

Le salaire d’un électrotechnicien peut varier en fonction du secteur d’activité dans lequel il exerce. Par exemple, dans le domaine de l’industrie, le salaire moyen peut atteindre jusqu’à 2 500 euros par mois. Dans le secteur de la construction, le salaire est généralement plus bas, avec une moyenne de 2 200 euros par mois. Ces chiffres peuvent varier en fonction de l’expérience et des compétences de l’individu.

le salaire peut également varier en fonction de la région. Par exemple, dans les régions où la demande pour ces compétences est élevée, comme en Île-de-France, le salaire peut être plus élevé. En revanche, dans des régions où la demande est moins forte, le salaire peut être plus bas. Il est primordial de prendre en compte ces facteurs lors de la recherche d’un emploi en tant qu’électrotechnicien.

n’oublions pas que le salaire peut varier en fonction du niveau d’éducation. Par exemple, un électrotechnicien avec un diplôme d’ingénieur peut s’attendre à un salaire plus élevé qu’un électrotechnicien avec un BTS. L’expérience et les compétences peuvent également jouer un rôle important dans la détermination du salaire.

Métier électricien : études, formations, salaire, spécialisations en domotique

Lucas (Tours) : « Salaire de 1550 net + prime + double pécule vacance et prime fin d’année »

Mon nom est Lucas, j’ai 30 ans et je vis à Tours. Je travaille comme électrotechnicien depuis quatre ans maintenant, dont une année en CDI après trois ans en intérim au sein de la même entreprise. Mon salaire net mensuel est de 1550 euros, auquel s’ajoutent diverses primes, un double pécule de vacances et une prime de fin d’année. C’est un salaire que je considère correct compte tenu de mon expérience et de ma formation initiale, un BTS Assistance technique d’ingénieur.

En plus de mon salaire, je bénéficie également d’une allocation familiale de 85 euros par mois. Mon entreprise a également pris en charge ma formation au programme SAP et ma formation VCA, ce qui est un avantage non négligeable. Je suis conscient que tous les électrotechniciens ne sont pas aussi chanceux. J’ai entendu dire que les salaires en informatique augmentent pour certains, mais pour d’autres, c’est la galère.

Pour tout dire, je me considère comme faisant partie de la classe populaire, même si mon salaire me permet de vivre confortablement. Je pense que mon expérience est assez représentative de celle de nombreux électrotechniciens de ma génération. Bien sûr, il y a toujours des exceptions, mais en général, je crois que nous sommes nombreux à partager des conditions de travail et de rémunération similaires.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In