On vous aide à trouver votre futur métier

Quel est le salaire d’un livreur Uber Eats ?

Livreur Uber Eats
4.9/5 - (108 votes)

Les commandes passées sur l’application Uber Eats sont livrées par le coursier Uber Eats jusqu’à l’endroit où se trouve le client. Mais quel est le salaire de ce professionnel et comment son emploi peut-il évoluer?

Salaire des métiers

Combien gagne un livreur Uber Eats ?

Un livreur Uber Eats touche un salaire pour effectuer ses livraisons. La somme varie selon le temps passé à livrer les commandes et le montant des primes qui peuvent être versées.

Le salaire d’un livreur Uber Eats dépend de plusieurs facteurs, notamment du nombre de courses effectuées, la ville dans laquelle il opère et le modèle de tarification en vigueur. Par exemple, un coursier Uber Eats à Paris ne gagnera pas le même montant qu’un coursier dans une autre région de France. Uber Eats met aussi en place des coefficients multiplicateurs durant les heures de pointe, ce qui peut augmenter les revenus du livreur.

Si l’on se base sur une moyenne de 3 courses par heure, le salaire mensuel brut d’un livreur Uber Eats est d’environ 1800€. Cela équivaut à environ 15€ bruts de l’heure ou 11,51€ net. Cette estimation ne tient pas compte des éventuelles primes que le coursier pourrait recevoir dans le cadre de son travail.

La rémunération d’une course se calcule généralement de la manière suivante: 2,85€ (prix de la course) + 0,76€ par kilomètre parcouru. Cependant, ces montants peuvent varier en fonction de la ville. Par exemple, à Paris, le prix par kilomètre parcouru est plus élevé (0,81€/km).

En tenant compte de l’ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise), un livreur Uber Eats gagnerait réellement 13,20 € de l’heure pour trois courses en première année.

C’est donc une activité qui peut permettre de compléter ses revenus, avec la liberté de choisir où et quand travailler. Cependant, ces montants sont donnés à titre indicatif et les revenus réels peuvent varier en fonction de nombreux autres facteurs.

On estime qu’en travaillant 35 heures par semaine, le chiffre d’affaires d’un livreur Uber Eats tourne autour des 2.000€. Cependant, en raison des charges à payer à l’URSSAF, le montant réellement perçu est bien plus bas. Certaines villes garantissent un taux horaire minimum pour les livreurs, et leurs revenus ont même été multipliés lors des heures de pointe.

Quelles sont les primes et pourboires d’un livreur Uber Eats ?

En plus de sa rémunération, le coursier peut percevoir des primes et des pourboires. Une prime de pluie de 15€ net par créneau de 3 heures peut être perçue, et l’application propose un pourboire de 15% au coursier après la livraison (qui est modifiable).

Le livreur Uber Eats est payé chaque semaine. Le virement est généralement envoyé le lundi, mais le coursier peut également activer l’option FlexPay pour le déclencher quand il le souhaite.

Des avantages et des réductions sont proposés aux coursiers par des marques partenaires. Les livreurs peuvent ainsi bénéficier de remises chez GO Sport, Cyclofix, Urban Circus, AXA assurances, Finfrog ou Digimoov.

évolution professionnelle

Les évolutions professionnelle d’un livreur Uber Eats

Un Livreur Uber Eats peut évoluer dans sa carrière et devenir un travailleur indépendant. Il peut aussi choisir de travailler à temps partiel ou à temps plein, en fonction de ses disponibilités.

Les livreurs Uber Eats n’ont pas de possibilité d’évolution professionnelle directe. Pour la plupart, c’est une activité de complément ou un job temporaire, en parallèle d’une autre profession ou pendant leurs études.

Cependant, sans développer leur carrière, les livreurs peuvent travailler pour d’autres entreprises de livraison à domicile, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

Par exemple, il est aujourd’hui possible de devenir livreur salarié chez Just Eat (un concurrent de Uber Eats). La compagnie a annoncé 4.500 embauches de livreurs en CDI pour la fin 2021.

Cette mesure vise à donner des garanties sociales et un emploi plus sûr, en temps partiel ou à plein temps.

Enfin, une expérience de livreur Uber Eats peut être un atout si on souhaite se lancer dans une autre entreprise. Dans ce cas-là, le livreur doit être titulaire du permis de conduire.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In