On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche Métier de chef de chantier

Fiche Métier de Chef de Chantier
4.2/5 - (20 votes)

Le chef de chantier a pour mission de suivre et de diriger la réalisation d’un chantier au quotidien, de coordonner les différents corps de métiers et de s’assurer du déroulement des travaux. Découvrez les informations utiles pour exercer ce métier : missions, salaire, études et diplômes.

De quoi s’occupe le Chef de Chantier : missions, tâches et rôles ?

Quotidien de ce métier

Le chef de chantier est toujours sur le terrain. Dans la plupart des cas, il s’occupe d’un seul projet à la fois, mais il peut gérer plusieurs chantiers simultanément lorsqu’il s’agit de petits travaux. Cependant, pour des chantiers importants, il peut être nécessaire d’avoir plusieurs chefs de chantier.

Sur le chantier, le chef de chantier doit surveiller tous les paramètres (ouvriers, délais, budgets, stocks, livraisons, etc.) et ses tâches sont diverses :

  • Diriger le personnel : le chef de chantier organise et distribue les différentes tâches à effectuer aux équipes en fonction de leurs compétences. Il est assisté par un ou plusieurs chefs d’équipe avec lesquels il fait le point chaque matin.
  • Maintient des contacts avec les acteurs internes et externes : il travaille en étroite collaboration avec le conducteur de travaux pour organiser le déroulement du chantier. Lors des réunions de chantiers, le chef, le conducteur et les autres intervenants du projet font le point sur l’avancement du projet et les éventuels problèmes rencontrés. Le chef de chantier entre aussi en contact avec les ingénieurs du bureau d’études, les fournisseurs, les clients, etc.
  • Contrôle de l’état du chantier : le chef de chantier examine les plans et vérifie leur exactitude. Il doit aussi effectuer les tracés et prendre les mesures en se référant aux plans. Il contrôle l’avancement des travaux et leur conformité tout au long de la journée. Il s’assure également que le chantier soit propre et bien organisé.
  • Respect des règles de sécurité et d’hygiène : le chef de chantier doit veiller à ce que les règles d’hygiène et de sécurité soient respectées sur le chantier (risques fréquents de chutes, d’accidents, etc.). Il surveille quotidiennement que ces règles soient bien appliquées par son équipe et prend des mesures si cela s’avère nécessaire.
  • Tâches administratives et logistiques : le chef de chantier doit préparer les réunions de chantier et transmettre les comptes-rendus de réunions à ses collaborateurs. Il est également chargé de consigner les heures travaillées par ses employés, de gérer les stocks, de passer des commandes, d’aller acheter du petit outillage, de réceptionner les livraisons, etc.

En fin de journée, le chef de chantier prépare le planning du lendemain, voire des jours suivants, en fonction de l’avancement des travaux.

Le métier de chef de chantier compte très peu de femmes. Le secteur du BTP est très masculin, mais il est possible pour une femme de devenir chef de chantier.

Le chef de chantier travaille généralement à l’extérieur. Il porte une tenue de chantier composée d’un pantalon de travail, d’un tee-shirt, d’une veste et d’un gilet fluorescent jaune ou orange.

Il adapte sa tenue aux conditions météorologiques. Il possède donc des vêtements de pluie, des bottes, une veste d’hiver, un bonnet, etc.

Sur le chantier, il doit également se protéger avec des Équipements de Protection Individuels (EPI) :

  • un casque de chantier,
  • des chaussures de sécurité,
  • des gants de travail.

Pour effectuer les vérifications nécessaires sur le chantier, le chef de chantier a généralement sur lui ou à portée de main :

  • un mètre,
  • un crayon,
  • un niveau laser,
  • un cordeau à tracer,
  • un cutch (règle d’échelle pour lecture des plans).

Qualités essentielles, compétences nécessaires

Le chef de chantier préfère travailler à l’extérieur, il doit donc être robuste et savoir composer avec la météo.

Il doit maitriser les techniques et les outils nécessaires à son métier. Il doit être organisé et s’adapter aux chantiers et aux équipes qu’il côtoie. Il doit avoir un bon sens du relationnel et du management pour gérer son personnel.

Il doit être capable de lire et de comprendre des plans et des devis, et maîtriser les règles et normes de sécurité applicables sur un chantier. Il doit également être à l’aise avec l’informatique et les logiciels spécifiques à son secteur d’activité.

Salaire et rémunération

Le salaire d’un chef de chantier est très variable et dépend des entreprises et des secteurs. Il est généralement compris entre 2700 et 5400€ brut par mois.

L’organisation et l’adaptabilité sont des qualités essentielles pour le chef de chantier. Il doit surveiller de nombreux aspects (budget, délais, ouvriers, stocks, matériaux).

A la tête de plusieurs équipes, il est un leader qui sait se faire respecter. Il aime le contact avec les différentes personnes et fait le lien entre les ouvriers et les autres niveaux de hiérarchie.

Il est important que le chef de chantier puisse gérer le stress lié à son travail très prenant. Il reste calme et sait s’adapter aux circonstances imprévues ou difficiles.

Il doit savoir lire et étudier des plans, et a de bonnes aptitudes de visualisation.

Enfin, il est nécessaire qu’il connaisse et applique les règles de sécurité et d’hygiène.

Débouchés, embauche, où exercer ce métier

Il est possible de trouver facilement un emploi de chef de chantier, le secteur de la construction est en pleine croissance depuis plusieurs années.

Les entreprises doivent s’adapter aux divers changements, tels que l’évolution du numérique et l’augmentation des tâches administratives, ce qui facilite le recrutement des jeunes diplômés.

Le recrutement d’un chef de chantier se fait généralement par candidature spontanée (CV et lettre de motivation), ou en réponse à une offre d’emploi.

Il peut exercer dans des domaines variés :

  • des entreprises privées de construction (immeubles, résidences, bureaux, commerces, grandes surfaces, etc.),
  • dans le bâtiment second œuvre (peinture, carrelage, électricité, etc.),
  • dans les TP (Travaux Publics),
  • dans le génie civil : construction de routes, autoroutes, ponts, aéroports, voies ferrées, etc).

Horaires, cadre et temps de travail

Les horaires du chef de chantier sont flexibles, il arrive généralement tôt le matin, et part le dernier. Il travaille en moyenne 50 heures par semaine. Il arrive qu’il fasse des heures supplémentaires et qu’il bosse le samedi pour rattraper des retards.

Selon la taille et l’emplacement des chantiers qu’il gère, il peut être en déplacement plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Le chef de chantier est à un poste à responsabilités, ce qui est souvent source de stress. De plus, il faut composer avec les intempéries et les nombreux imprévus.

Par contre, le contact avec les différents intervenants, le travail en équipe et la satisfaction d’avoir mené un projet à bien sont des aspects très satisfaisants de ce métier.

 

Salaire et rémunération

Le salaire d’un chef de chantier varie beaucoup selon les entreprises et les secteurs. Il est généralement compris entre 2700 et 5400€ brut par mois.

Le salaire d’un chef de chantier débutant s’élève à environ 2 200 € brut (1 716 € net). Au bout de quelques années d’expérience, il peut espérer gagner jusqu’à 3 000 € brut (2 340 € net) dans une entreprise de taille moyenne. Cette somme peut même atteindre 4 600 € brut (3 588 € net) s’il travaille dans les constructions de gros œuvres. Ces montants sont susceptibles de varier selon les régions et le parcours professionnel de l’intéressé. Les Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur présentent les salaires les plus élevés. Le chef de chantier a également la possibilité de bénéficier de divers avantages : prime de panier, primes de trajets ou de grands déplacements, voiture de fonction, logement de fonction, etc. Avec le temps, il peut évoluer vers des postes plus élevés ou même se mettre à son compte.

Quelles études, formations et diplômes pour devenir Chef de Chantier ?

L’accès à la profession de chef de chantier n’est pas nécessairement soumis à des études ou à des formations, mais cela est fortement recommandé. Sans diplôme, il est possible de progresser dans la hiérarchie, de manière progressive, en tant qu’ouvrier et chef de service, au sein de la même entreprise.

Les titulaires d’un BAC Professionnel ne peuvent pas non plus accéder directement à cette profession. Ils peuvent commencer en tant que chef d’équipe ou assistant d’un responsable de chantier.

Une expérience professionnelle sur le terrain est indispensable, indépendamment des diplômes obtenus.

De nombreuses formations et diplômes sont accessibles pour devenir chef de chantier, et certaines offrent même la possibilité de se spécialiser dans un domaine précis (travaux publics, génie civil, etc.).

Formations Niveau BAC

  • BAC Pro Technicien du Bâtiment,
  • BAC Technicien d’études du bâtiment, option études et économie ou assistant en architecture,
  • BAC Technologique STI (Sciences et Technologies de l’Industrie).

Formations Niveau BAC+2

  • BTS Bâtiment,
  • BTS Travaux Publics,
  • BTS Etude et Economie de la Construction,
  • Responsable de Chantiers, Bâtiment et Travaux Publics,
  • DUT Génie Civil, options Bâtiment, Travaux Publics et Aménagement.

Formations Niveau BAC+3

  • Licence Pro, mention Métiers du BTP : Travaux Publics,
  • Licence Pro, mention Métiers du BTP : Bâtiment et Construction,
  • Licence Pro, mention Métiers du BTP : Génie Civil et Construction,
  • Licence Pro, mention Métiers du BTP : Performance Énergétique et Environnementale des Bâtiments,
  • BUT Génie Civil, Construction Durable.

Les chefs d’entreprise sont de plus en plus tentés par les jeunes diplômés, car ils sont à même de comprendre les nouvelles réglementations et de maîtriser les outils informatiques, tels que le BIM (Building Information Modeling) : processus utilisant une maquette numérique 3D.

Tout au long de sa carrière, un chef de chantier doit se tenir à jour et suivre les évolutions du secteur (réglementations, nouvelles méthodes, engins, matériaux, etc).

Quel est le rôle d’un chef de chantier?

Le chef de chantier est responsable de diriger les travaux de construction sur un chantier. Il est chargé de superviser, de planifier et de coordonner le travail des sous-traitants et des employés, et de veiller à ce que les travaux soient exécutés conformément aux plans et aux spécifications.

Quelle est la formation requise pour devenir chef de chantier?

Les chefs de chantier doivent avoir une formation spécialisée dans l’industrie de la construction. Une formation spécifique peut inclure des cours de sécurité et de gestion de projet, ainsi qu’une formation pratique sur le terrain. Les candidats doivent également avoir une solide compréhension des codes de construction et des normes de qualité.

Quels sont les avantages d’être chef de chantier?

Les avantages d’être chef de chantier comprennent la possibilité de travailler avec des personnes de différents horizons, l’opportunité de mettre en œuvre des stratégies de gestion innovantes et la satisfaction personnelle du travail bien fait. En outre, ils peuvent gagner un salaire élevé et des avantages sociaux.

Synonymes et professions semblables : conducteur de travaux, directeur de travaux, métreur TCE, grutier, maçon, maître d’oeuvre, conducteur d’engins, coffreur-bancheur.
Niveau d’étude ou diplôme minimal : aucun mais diplôme du bâtiment recommandé.
Études en alternance : oui.
Salaire de début : 2200€ brut par mois + primes et avantages.
Statut : salarié, entrepreneur.
Limite d’âge pour le recrutement : aucune.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In