On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche Métier de Graphiste

Infographiste
4.5/5 - (15 votes)

Un, ou une, concepteur(trice) visuel réalise des moyens de communication visuelle, en version digitale ou papier. Cette page vous offre toutes les informations importantes pour devenir graphiste.

Que fait un Graphiste: missions, tâches et fonctions?

Le graphiste crée des visuels de communication pour les entreprises, qu’il s’agisse de logos, catalogues produit, brochures, flyers, bannières, et autres.

Quotidien de ce métier

Le graphiste commence par analyser les besoins du client et les ambitions du projet. Il prend connaissance du briefing et de la charte graphique de l’entreprise pour respecter les codes dans ses créations. Pour s’imprégner des anciennes campagnes, il peut consulter les archives.

En freelance, il travaille seul, mais peut être en contact avec d’autres freelances pour un même projet. Il commence le processus de création en se basant sur ses informations recueillies. Il imagine un visuel pertinent, original et efficace, et réalise plusieurs brainstrormings avec l’équipe créative.

Il conçoit les maquettes de ses créations sur ordinateur, et travaille sur la forme, la couleur et la typographie pour perfectionner le visuel. Lorsqu’il est freelance ou qu’il travaille en agence, il doit ensuite présenter ses idées au client.

En freelance, le graphiste doit aussi gérer son activité d’indépendant, notamment en cherchant de nouveaux clients.

Le graphiste travaille généralement en tenue de ville et s’aide des logiciels de Publication Assistée par Ordinateur (PAO) et d’une tablette graphique pour réaliser ses créations.

Qualités essentielles, compétences nécessaires

La créativité est une qualité indispensable pour ce métier. Le graphiste doit avoir de bonnes idées, connaître les tendances et avoir un certain sens de l’esthétique.

Il doit maîtriser les logiciels de création courants, notamment Photoshop, Illustrator, In Design, QuarkXPress et Flash. Il doit savoir retranscrire les attentes du client, même si les choix esthétiques ne sont pas en accord avec les siens.

Débouchés, recrutement, où exercer ce métier?

Le graphiste peut exercer en entreprise, en agence ou en freelance.

Travail de graphiste : salarié et indépendant

Exercer le métier de graphiste peut se faire en tant que salarié ou en tant qu’indépendant. Dans le premier cas, le graphiste peut travailler dans une agence de communication, un studio de création, un département de communication d’une entreprise ou dans un magazine.

Le graphiste freelance, quant à lui, intervient pour des petites entreprises ou des indépendants pour lesquels il crée des supports de communication de leur activité en ligne. Il peut utiliser des plateformes spécialisées pour trouver des clients comme Malt ou Graphiste.com.

Le graphisme web est à l’avant-garde du métier et les débouchés sont nombreux. Il est donc important de se former en permanence pour s’adapter aux tendances et diversifier sa clientèle.

Temps et conditions de travail

Les horaires de travail d’un graphiste salarié sont généralement réguliers, avec 35 heures par semaine du lundi au vendredi. Cependant, en agence, le rythme peut être plus soutenu et nécessiter des heures supplémentaires pour tenir les délais.

L’indépendant, quant à lui, est libre de choisir ses horaires de travail, mais doit également trouver des clients et gérer son entreprise. Il travaille généralement à domicile ou dans un espace de co-working.

 

Quels diplômes, études, formations et concours pour devenir Graphiste ?

Pour exercer ce métier, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme spécifique. Par conséquent, il est possible de se former à différentes manières. Il y a des graphistes autodidactes qui réussissent, en particulier sur le web. Néanmoins, il est recommandé de suivre une formation pour s’assurer une carrière et des perspectives d’évolution dans le domaine.

BAC Science et Technologie Du Design et des Arts (STD2A)

Il est conseillé de décrocher ce BAC pour devenir graphiste. Les Bacheliers STD2A suivent des cours généraux communs à tous les BAC (français, mathématiques, histoire géographie, etc.) et des cours spécifiques aux arts appliqués. Ils apprendront à manier des outils graphiques et à créer des supports visuels.

Diplôme National des Métiers d’Art et du DEsign (DN MADE), niveau BAC+3

Cet enseignement de 3 années après le baccalauréat remplace, depuis 2020, le BTS Design Graphique et le BTS Design de Communication. Il remplace également les Mises à Niveau en Arts Appliqués (MANAA) et les Diplômes des Métiers d’Art (DMA).

Cette formation peut se faire en apprentissage. Et il est conseillé de le faire pour se constituer un portefeuille de création, idéal pour son CV pour trouver un premier emploi. Le DN MADE permet d’accéder au niveau Licence. Les candidats sont sélectionnés sur dossier. Les lauréats pourront adapter leur parcours en choisissant l’option graphisme parmi les 14 mentions possibles :

  • animation,
  • espace,
  • événement,
  • graphisme,
  • innovation sociale,
  • instrument,
  • livre,
  • matériaux,
  • mode,
  • numérique,
  • objet,
  • ornement,
  • patrimoine,
  • spectacle.

Formations niveau BAC+5

Ces enseignements permettent de s’améliorer ou de progresser plus vite.

  • Diplôme Supérieur des Arts Appliqués (DSAA) :

– Mention Graphisme,
– Mention Arts et Technique de la Communication option Communication,
– Mention Design Interactif,

  • Écoles des Beaux-Arts et Écoles d’Art Privées :

– Écoles Nationales Supérieures des Beaux-Arts (ENSBA),
– École Nationale des Arts Décoratifs (Ensad),
– École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art (ENSAAMA),
– Penninghen, l’École de Direction Artistique et d’Architecture Intérieure (ESAG),
– École des Gobelins.

  • Master Pro dans le domaine de la communication visuelle et de la création.

Quel est le salaire d’un graphiste, et quelle est son évolution de carrière

Au début de sa carrière, un graphiste salarié peut espérer un salaire allant de 2.000€ à 2.500€ brut par mois (1.500€ à 2.000€ net). Au fil des années, son salaire peut atteindre les 4.000€ brut (3.100€ net).

La remuneration d’un graphiste freelance est variable, selon le nombre de missions qu’il réussit à obtenir. Un débutant peut percevoir des sommes entre quelques centaines et jusqu’à 4.000€ brut par mois, si son travail est reconnu et ses clients fidélisés.

Le mieux pour un graphiste indépendant est de se constituer une base de clients réguliers, pour avoir des revenus plus stables.

Un graphiste peut se spécialiser et évoluer vers des métiers web associés au design, tel que le motion design, l’UX (design centré sur l’expérience utilisateur), le web design, etc.

Avec des années d’expérience et un beau book, le graphiste peut également prétendre à un poste de directeur artistique.

Formation Continue

Il est aussi possible de devenir graphiste en intégrant des formations professionnalisantes. Il y a par exemple un Titre de designer graphique homologué au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Cette certification est accessible à tous les bacheliers.

Synonymes et professions liées : directeur artistique, illustrateur, infographiste, maquettiste, développeur web, webdesigner, webmaster, photographe, designer.
Niveau de diplôme minimum : aucun.
Formation en alternance : oui.
Salaire initial : 2.000€ à 2.500€ brut mensuellement.
Statut : salarié ou travailleur indépendant.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimum.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In