On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche métier de préparateur en pharmacie

4.3/5 - (11 votes)

Le PPE (Préparateur en Pharmacie) exerce le plus couramment dans une officine. Il délivre les remèdes à ses clients et s’occupe d’une partie de la gestion de la pharmacie sous le contrôle du pharmacien. Découvrez tous les renseignements nécessaires pour devenir Préparateur en Pharmacie dans cette fiche de métier.

 

Missions, Tâches et Responsabilités d’un Préparateur en Pharmacie

Un préparateur en pharmacie peut exercer dans 3 domaines : en officine (pharmacie courante), dans le milieu hospitalier et dans l’industrie pharmaceutique. La plupart des préparateurs en pharmacie (90%) travaillent en officine, environ 8% à l’hôpital et 2% dans l’industrie.

Activités quotidiennes d’un Préparateur en Pharmacie

  • Préparateur en pharmacie d’officine :

Il est fréquemment en contact avec les clients. Il est responsable de les accueillir, les conseiller et leur délivrer leurs médicaments (en vente libre ou sur ordonnance), sous la supervision d’un pharmacien.

Il peut aussi s’occuper de la gestion des stocks et passer des commandes. Le préparateur en pharmacie peut réaliser des préparations, pommades et autres soins, mais cette pratique tend à être remplacée par l’industrie.

  • Préparateur en pharmacie hospitalière :

Comme son nom l’indique, le Préparateur en Pharmacie Hospitalière (PPH) travaille dans le milieu hospitalier. Il reçoit les ordonnances pour les patients de l’hôpital sur son ordinateur, prépare les médicaments et les amène aux soignants ou aux patients.

Il vérifie chaque étape des prescriptions afin d’éviter toute erreur. Il peut travailler dans différents services hospitaliers (cancérologie, gériatrie, réanimation, etc.).

  • Préparateur en pharmacie dans l’industrie :

Dans l’industrie pharmaceutique, le rôle du préparateur en pharmacie est différent que dans les autres domaines. Il est chargé de créer de nouveaux médicaments. Il contrôle les composants de base et encadre les équipes de fabrication pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’erreur.

Le préparateur en pharmacie est toujours vêtu d’une blouse. Lorsqu’il manipule des produits, il peut porter un équipement de protection composé de gants, de lunettes et d’un masque.

Il est également équipé de matériel informatique pour gérer ses tâches quotidiennes.


250 formations à domicile pour changer de vie !

👨‍🚀 👩‍⚕️ 👮 👩‍🌾 👩‍🍳


Qualités nécessaires, compétences requises

Le préparateur en pharmacie doit faire preuve de rigueur afin d’éviter toute erreur, car dans son métier, elles peuvent être fatales.

Il doit également se montrer à l’écoute pour mieux conseiller ses clients et développer ses talents de commercial pour vendre certains produits.

Il est également important qu’il connaisse parfaitement les produits qu’il vend et se renseigne régulièrement pour les proposer aux bons clients.

 

Horaires, temps de travail et conditions

Un préparateur en pharmacie travaille souvent selon des horaires « de bureau », de 8h/9h jusqu’à 18h/19h. En officine ou à l’hôpital, le préparateur peut faire des heures de nuit, travailler les dimanches et les jours fériés s’il est de garde.

Les conditions de travail sont bonnes, et la plupart des préparateurs en pharmacie sont embauchés à temps plein.

 

Diplôme, études et formations pour devenir Préparateur en Pharmacie ?

Pour exercer en tant que préparateur en pharmacie, il faut obtenir le BP (Brevet Professionnel) Préparateur en Pharmacie. Cette formation est dispensée en 2 ans, en alternance, grâce à un contrat de professionnalisation ou à un contrat d’apprentissage, dans des lycées professionnels, des CFA et des centres privés à travers toute la France. Elle est aussi disponible en ligne.

Pour se présenter à la formation, les candidats doivent avoir obtenu un BAC ou un diplôme de niveau V en études sanitaires (BEP Carrières Sanitaires et Sociales le plus souvent) et avoir signé un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation avec une entreprise.

Les étudiants qui souhaitent obtenir le BP doivent passer plusieurs examens dans différentes matières, comme la communication, l’expression, la connaissance du monde, la législation professionnelle et la gestion de l’officine, la pharmacie galénique, le commentaire technique, la reconnaissance des produits, la préparation et le conditionnement des médicaments, la chimie, la biologie, les sciences pharmaceutiques, etc.

Une fois le diplôme obtenu, les nouveaux préparateurs en pharmacie peuvent exercer ou continuer leurs études pour devenir préparateur en pharmacie hospitalière. Pour cela, ils doivent suivre une formation de 1 an pour obtenir le DPPH (Diplôme de Préparateur en Pharmacie Hospitalière) et passer un concours d’entrée pour intégrer la fonction publique hospitalière. Une fois le DPPH obtenu, ils peuvent aussi postuler dans des cliniques du privé.

Débouchés et Recrutement, où exercer ce métier

Le métier de préparateur en pharmacie est très recherché. Comme la formation se fait en alternance, beaucoup d’étudiants ont la possibilité de se faire embaucher dans l’entreprise qui les a formé lorsqu’ils ont obtenu leur diplôme. Sinon, le recrutement en officine s’effectue via une candidature classique (CV + lettre de motivation).

Pour intégrer un poste de PPH, il faut passer un concours d’entrée pour rejoindre la fonction publique hospitalière avant d’être affecté à un service.

Dans l’industrie comme en officine, le recrutement s’effectue via une candidature classique. Les opportunités sont nombreuses.

Salaire un préparateur en pharmacie, et perspectives d’évolution

Salaire des métiers

En début de carrière, un préparateur en pharmacie qui travaille en officine touche en moyenne 1.500€ brut par mois. Ce salaire peut augmenter avec le temps et l’expérience pour atteindre 2.300€ brut (1.800€ net). Des primes peuvent aussi être versées, notamment lorsqu’il effectue des gardes.

Le salaire du préparateur en pharmacie hospitalière (PPH) est fixé en fonction de son grade, sa classe et son ancienneté. Au niveau du 1er échelon de la classe normale, le PPH touche 1.626€ brut (82€ net). Au niveau du 8ème échelon de la classe supérieure, il reçoit 2.727€ brut (2.318€ net). Cette somme est complétée par des primes de la fonction publique.

Pour se développer professionnellement, le préparateur en pharmacie peut se perfectionner pour devenir PPH ou entrer dans l’industrie. Il peut aussi se spécialiser dans les produits cosmétiques et exercer en tant que vendeur-conseiller en parapharmacie ou conseiller en dermo-cosmétique.

Un préparateur en pharmacie hospitalière peut devenir cadre de santé après quelques années d’expérience et obtenir de meilleures responsabilités et une plus grande rémunération. Il peut aussi se tourner vers la formation.

Remarque : bien qu’un pharmacien soit son supérieur direct, le préparateur en pharmacie ne peut pas accéder à ce poste. En revanche, il lui est possible de commencer des études de pharmacie, longues et sélectives.

Quelles sont les études à suivre afin de devenir un préparateur en pharmacie ?

Vous désirez devenir préparateur en pharmacie mais vous ne connaissez pas toutes les informations à ce sujet ? Alors vous avez dû obtenir des renseignements pertinents à ce sujet au cours de notre article. En effet, nous avons pu découvrir avec vous quelles étaient les missions d’un préparateur en pharmacie, mais aussi les domaines dans lesquels il pouvait évoluer, à savoir en officine, dans le milieu hospitalier ou bien encore dans celui de l’industrie pharmaceutique. Si vous ne savez pas quelles études vous devez suivre, alors vous devez pour cela intégrer la prépa médecine L1 SPS pour devenir pharmacien ou bien encore le BTS Bioanalyses et Contrôles pour travailler en laboratoire.

En effet, dans le cas où vous décideriez de suivre ces études en particulier, vous allez vous rendre compte que ces dernières proposent un enseignement de grande qualité. En effet, l’équipe pédagogique est à la pointe dans ce domaine, et le suivi des étudiants est tout aussi excellent. Dans l’hypothèse où vous voudriez demander un rendez-vous, vous devez pour cela vous rendre sur le site en ligne.

 

Vocabulaire alternatif et métiers connexes : PPE, pharmacien, technicien en pharmacie industrielle, médecin, aide-soignant, vendeur-conseiller, vendeuse en parapharmacie, herboriste.
Niveau de qualification ou diplôme nécessaire : BP Préparateur en Pharmacie.
Études en alternance possible : oui.
Rémunération initiale : 00€ net.
Statut : salarié, fonctionnaire.
Age limite pour être embauché : 18 ans.

 


250 formations à domicile pour changer de vie !

👨‍🚀 👩‍⚕️ 👮 👩‍🌾 👩‍🍳


Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In