On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche Métier de président de la république française

4.5/5 - (16 votes)

Le chef d’État français est le Président de la République, et le commandant des forces armées. Élu par les citoyens, il est le protecteur de la Constitution. Cette fiche métier vous offre toutes les informations nécessaires pour devenir Président de la République.

Quels sont les devoirs du Président de la République : missions, tâches et fonctions

Quotidien du Président

Il n’existe pas de journée type pour le Président de la République. Sa mission est de gérer et de protéger les intérêts du pays et des citoyens français. Il a des responsabilités très variées : l’économie, la santé publique, la défense, l’environnement ou encore la représentation de la France à l’international.

Pour mener à bien ses tâches, le président nomme un gouvernement. Il choisit un Premier ministre et d’autres membres du gouvernement (ministres, secrétaires d’État…), qu’il nomme après avoir reçu les propositions du Premier ministre.

Il s’entoure également de plusieurs conseillers et experts qui l’informent, le conseillent et l’aident à prendre des décisions sur des sujets qu’il ne maîtrise pas.

Le quotidien du Président de la République se compose de réunions, de rencontres, de voyages en France ou à l’étranger, de cérémonies, etc. Vous pouvez suivre l’agenda du Président sur le site officiel de l’Élysée.

Il préside le Conseil des Ministres et les Conseils de Défense régulièrement.

Il se réunit avec d’autres chefs d’État et des membres de gouvernements étrangers pour discuter de tous types de questions. Il est chargé de négocier et de ratifier les traités. Il doit faire preuve de diplomatie pour défendre les intérêts français sans mettre à mal les relations avec les partenaires étrangers.

Quand il n’est pas en déplacement ou en entretien, le Président travaille dans son bureau.

Le Président de la République détient des pouvoirs politiques importants :

  • il désigne le Président du Conseil Constitutionnel (institution qui veille à ce que les lois et règlements soient conformes à la Constitution) et trois de ses membres,
  • il peut dissoudre l’Assemblée Nationale après avoir consulté le Premier ministre et les présidents des assemblées,
  • il peut organiser un référendum (vote lors duquel tous les citoyens peuvent exprimer leur avis sur une mesure proposée par l’exécutif en la rejetant ou en l’approuvant),
  • il a le droit de saisir le Conseil Constitutionnel,
  • il peut accorder des grâces à titre individuel,
  • il peut activer les forces nucléaires,
  • il désigne les ambassadeurs,
  • il peut recourir aux pouvoirs exceptionnels si la République est menacée et que le fonctionnement des pouvoirs publics est interrompu,
  • il peut convoquer le Parlement en session extraordinaire (instance composée de l’Assemblée Nationale et du Sénat, chargée de voter des lois, de contrôler l’action du gouvernement et d’évaluer les politiques publiques).

A ce jour, aucune femme n’a été élue Présidente de la République Française. Cependant, il est tout à fait possible qu’une femme le devienne à l’avenir, puisque les femmes sont électrices et éligibles depuis 1945.

Lors de ses apparitions officielles, le Président de la République porte un costume-cravate et a une apparence soignée.

Il adapte son look aux évènements et aux endroits où il se rend. Lors d’une visite dans une usine ou sur un chantier de construction, il devra porter un Équipement de Protection Individuel (EPI).

Pour ses déplacements, le Président a à sa disposition plusieurs voitures blindées (Peugeot 5008, DS7 Crossback, etc.), ainsi qu’un avion Airbus A330 présidentiel.

Il est toujours accompagné par le Groupe de Sécurité du Président de la République (GSPR), qui circule avec lui ou dans des véhicules d’escorte.

Qualités essentielles, compétences nécessaires

Un président de la République Française doit être visionnaire, afin de prévoir les défis du pays à moyen terme et de mettre en place des mesures au-delà de son mandat.

Il est nécessaire d’avoir une bonne aptitude à la communication, une habileté à convaincre, à enseigner et à s’exprimer en public.

Le président est un chef, à la tête d’un État. Il doit être inspirant, bien structuré, diplomate, faire preuve de stratégie et savoir être ferme lorsque cela est nécessaire.

D’un point de vue psychologique, il doit pouvoir gérer son stress, résister à la pression et s’adapter facilement à tout type de situation.

Horaires, conditions et temps de travail

Devenir président de la République ne se fait pas comme un métier classique. Les horaires varient constamment et dépendent de ses déplacements, des événements organisés et de l’actualité.

Bien que le poste de chef de l’État soit très récompensant et offre de grandes possibilités, il est également synonyme de grandes responsabilités, d’une forte pression et d’un fort stress.

 

Quel est le salaire du Président de la République, son évolution de carrière

Le salaire du chef de l’État a connu divers changements. Avant 2007, c’était à lui de déterminer sa rémunération.

Depuis, sa rémunération est réglée par une loi. Elle se compose :

  • d’un salaire brut de 11.808,78€ par mois,
  • d’une indemnité de résidence de 354,26€ par mois (3% du traitement brut),
  • d’une indemnité de fonction de 3.040,76€ par mois (25% du salaire brut et de l’indemnité de résidence).

En tout, les revenus mensuels du président de la République sont d’environ 15.203€ brut.

En plus de cette rémunération, le chef de l’État a de nombreux avantages en nature : logement de fonction, sécurité personnelle, véhicules, personnel, etc.

Une fois son mandat terminé, il doit quitter le palais de l’Élysée pour emménager ailleurs. Ce nouvel appartement (meublé et équipé), une voiture, du personnel et sa sécurité personnelle sont toujours à sa charge.

En tant qu’ancien président de la République, il devient automatiquement membre du Conseil Constitutionnel. En plus de sa fonction, il peut décider de se consacrer à d’autres activités (humanitaires, politiques, écriture, retraite, entreprise, etc.).

en savoir plus sur le salaire du président de la République grâce à notre article spécial.

Diplômes, études, formations et élections pour devenir Président de la République

 

Études des Présidents de la République

Il n’est pas exigé de posséder un diplôme ou d’avoir suivi des études pour devenir Président de la République. En théorie, il est possible d’accéder à ce poste sans diplôme ni formation.

Cependant, tous les présidents de la Vème République ont suivi des études supérieures :

  • Charles De Gaulle : École militaire de Saint-Cyr,
  • Georges Pompidou : École Normale Supérieure (ENS) et École libre des sciences politiques,
  • Valérie Giscard d’Estaing : École Polytechnique, École Nationale de l’Administration (ENA),
  • François Mitterrand : École libre des sciences politiques, facultés des lettres et de droit de Paris,
  • Jacques Chirac : Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris, ENA,
  • Nicolas Sarkozy : université Paris-X Nanterre,
  • François Hollande : IEP de Paris, université Paris-II Panthéon-Assas, Haute École de Commerce (HEC) Paris, ENA,
  • Emmanuel Macron : université Paris-X Nanterre, IEP Paris, ENA.

En outre, bien que l’on puisse devenir président de la République sans diplôme ni formation, des compétences en politique, en droit et en économie sont essentielles pour un chef d’État.

Élections Présidentielles

Pour se présenter aux élections présidentielles, il faut être français, âgé d’au moins 18 ans, en règle au regard du service national, inscrit sur une liste électorale, disposer d’un compte bancaire de campagne, présenter une déclaration de situation patrimoniale et recueillir 500 parrainages d’élus locaux ou de parlementaires issus d’au moins 30 départements différents.

Ensuite, des meetings, des interviews et des débats sont organisés pour communiquer ses idées et convaincre un maximum d’électeurs.

Le président de la République est élu au suffrage universel direct. Autrement dit, le candidat doit obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés. Les votes sont anonymes et secrets.

Si un candidat obtient plus de 50% des voix exprimées au premier tour, il devient président de la République. Sinon, un second tour est organisé. Le candidat qui obtient la majorité à ce second tour est élu pour un quinquennat (5 ans). Il peut enchaîner un second mandat s’il remporte à nouveau les élections présidentielles. Ces élections ont lieu entre 20 et 35 jours avant l’expiration des pouvoirs du président en exercice.

Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

Il n’y a qu’un seul président de la République en France. Il est élu par le vote universel (voir partie 3) pour un mandat de 5 ans, renouvelable une fois, à condition d’être réélu. Cela signifie qu’il ne peut pas être président plus de 10 ans de suite.

À l’heure actuelle, la France a connu 25 présidents jusqu’à présent, dont 8 sous la Vème République.

Lorsqu’il est élu, et durant toute la durée de son mandat, le président habite au palais de l’Élysée, qui est également le siège de la présidence de la République. Il se situe à Paris, au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré.

Noms alternatifs et emplois connexes : ministre, maire, conseiller municipal, député, parlementaire.
Niveau d’éducation minimum requis : aucun.
Travail en alternance : non.
Rémunération initiale : 15.203€ brut par mois.
Âge limite pour le recrutement : minimum 18 ans.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In