On vous aide à trouver votre futur métier

Salaire d’un comptable

Comptable femme
4.2/5 - (11 votes)

 

Quel est le salaire moyen d’un comptable, y compris les primes ?

 

Rémunération d’un comptable freelance

Le tarif journalier d’un comptable freelance peut varier de 125€ à 400€. Il dépend de son expérience, de sa spécialisation et de sa réputation.

Ce tarif représente son Chiffre d’Affaires (CA) et non sa rémunération nette. Il doit en effet payer des cotisations sociales à son CFE et peut avoir à supporter des frais de fonctionnement. En deçà de 72.600€ de CA annuel, il n’est pas assujetti à la TVA.

Si le comptable freelance veut s’associer, il devra choisir le statut de SARL ou de SAS. Ces statuts lui permettent de bénéficier d’une déduction forfaitaire de 10% sur ses frais de fonctionnement et de récupérer une partie de la TVA.

Rémunération d’un Comptable dans la Fonction Publique

Le salaire d’un agent comptable dans le service public dépend de son grade et est déterminé par une grille indiciaire qui augmente selon les années. Les salaires peuvent varier entre 2.769 et 5.267€ brut par mois et ils peuvent être complétés par des primes et des indemnités supplémentaires, comme l’Indemnité de Fonctions, Sujétions et d’Expertise – Agent Comptable (IFSE – AC), la Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat (GIPA), le Complément Indemnitaire de Restructuration (CIR), le Supplément Familial de Traitement (SFT) ou l’Indemnité de Résidence (IR).

Le salaire d’un comptable peut varier selon sa spécialisation : comptable fiscaliste, analytique, bancaire, etc.

Au début de sa carrière, un comptable général gagne en moyenne 2.330€ brut par mois (1.817€ net). Après quelques années d’expérience, ce montant peut monter jusqu’à 3.660€ brut par mois (2.855€ net). Les professionnels les plus expérimentés peuvent même toucher jusqu’à 5.000€ brut par mois (3.900€ net).

Il existe également une différence de rémunération selon le lieu d’exercice. À Paris et en Île-de-France, un comptable ayant 2 à 4 années d’expérience gagne en moyenne 30% de plus qu’en province. Les salaires sont également influencés par la taille de l’entreprise : pour un débutant à Paris, le salaire mensuel brut est de 2.500€ (1.950€ net) dans un cabinet de moins de 20 salariés. Dans une entreprise de plus de 50 salariés, il peut s’élever à 2.750€ brut par mois (2.145€ net).

Outre le salaire fixe, le comptable peut bénéficier de primes et d’avantages : prime de résultat, participation aux bénéfices, abondement sur le PEE, crédit de temps pour étudier, bons d’achat, etc.

Les droits des comptables sont régis par la Convention collective des Associations de gestion et de comptabilité. Selon cette convention, le comptable bénéficie de 2 jours et demi de congés payés par mois et profite des jours fériés. Des jours supplémentaires sont prévus en cas de mariage/PACS, naissance/adoption ou enfant malade. Les heures supplémentaires sont rémunérées ou récupérées par un repos compensatoire.

Évolution professionnelle d’un Comptable

 

Évolution de carrière du Comptable freelance

Le comptable qui agit sous le statut freelance se voit attribuer des missions comptables de plus en plus complexes.

Au fil du temps, il peut décider de monter sa propre agence de conseil en comptabilité et embaucher du personnel, ou manager des consultants freelance.

Évolution de carrière d’un Comptable fonctionnaire

Le fonctionnaire voit sa rémunération augmenter automatiquement en gravissant les échelons selon ses années d’expérience. Mais, pour évoluer dans sa carrière, il peut envisager de passer un grade supérieur grâce à une promotion interne ou à un examen professionnel par exemple.

Grâce à cela, l’agent comptable peut rejoindre un établissement d’un niveau plus élevé, où ses responsabilités seront plus importantes. Il peut également accéder à des postes d’encadrement et de direction de service.

Évolution de carrière du Comptable salarié

Un comptable qui exerce en entreprise peut obtenir, après quelques années de carrière, un rôle de chef comptable / responsable comptable ou directeur comptable.

Il peut aussi choisir de se spécialiser et devenir comptable fournisseurs, comptable immobilisations ou comptable technique, par exemple.

S’il effectue une formation complémentaire à son métier, il peut accéder à un poste de contrôleur de gestion ou d’expert-comptable. Il peut aussi obtenir ces postes à responsabilités grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Enfin, le comptable salarié peut opter pour le statut de freelance : il doit alors se constituer ou acquérir une clientèle.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In