On vous aide à trouver votre futur métier

Salaire d’un directeur artistique

Directeur Marketing
4.5/5 - (15 votes)

Les attributions d’un directeur artistique consistent à concevoir l’identité visuelle d’une entreprise, d’un lieu ou d’une marque pour la diffuser sur un large éventail de supports de communication : brochures, catalogues, affiches, etc. Mais quel salaire ce professionnel perçoit-il pour exercer ce métier ? Comment sa carrière peut-elle évoluer ?

 

Combien gagne un Directeur Artistique – Rémunération, Primes et Avantages

 

Rémunération d’un Directeur Artistique Freelance

Une fois quelques années d’expérience acquises en agence ou chez l’annonceur, le directeur artistique peut devenir freelance. Sa rémunération est alors déterminée par :

  • les tarifs qu’il applique,
  • la typologie de ses clients : associations, PME, grands comptes, …
  • sa réputation,
  • sa spécialisation métier.

Le Taux Journalier Moyen (TJM) d’un directeur artistique peut s’élever entre 300€ et 700€ par jour selon son niveau d’étude et d’expérience. Cela représente un Chiffre d’Affaires (CA) de 6.000€ à 14.000€ par mois hors taxes (HT).

Certains domaines plus spécialisés (digital, motion design, branding, photographie…) peuvent être rémunérés jusqu’à 1.000€ par jour. Là encore, cette tarification n’est pas appliquée tous les jours.

À noter : pour définir son salaire, le directeur artistique doit déduire ses charges, cotisations et impôts de son CA. Ces montants dépendent du statut juridique de l’entreprise.

Enfin, le directeur artistique peut créer sa propre entreprise sous forme d’EIRL, SASU, EURL, SAS ou SARL. Il peut également opter pour le portage salarial, qui permet de conserver son indépendance tout en bénéficiant des avantages d’un salarié (congés payés, couverture sociale, retraite, etc.).

Rémunération d’un Directeur Artistique Salarié

Le salaire d’un directeur artistique dépend de plusieurs facteurs :

  • son niveau d’étude,
  • la nature de son entreprise : en agence ou chez l’annonceur,
  • son lieu d’exercice,
  • son expérience professionnelle.

Lorsqu’il débute, un directeur artistique touche entre 2.000€ et 2.500€ brut par mois (1.560€ à 1.950€ net). Avec l’expérience, le statut de cadre est atteint et la rémunération s’élève entre 3.000€ et 4.000€ brut par mois (2.340€ à 3.120€ net).

Le directeur artistique senior peut prétendre à 5.000€ brut par mois (3.900€ net).

Il peut aussi bénéficier d’avantages sociaux selon l’agence qui l’emploie :

  • Comité d’Entreprise (CE) : chèques cadeaux, garde d’enfants, …
  • complémentaire retraite,
  • prévoyance, mutuelle,
  • tickets restaurants, etc.

Les droits professionnels des directeurs artistiques sont régis par la convention collective de travail des cadres, techniciens et employés de la publicité française ou par celle du secteur d’activité de l’entreprise.

Le directeur artistique peut prendre jusqu’à 30 jours de congés payés par an s’il travaille à temps plein. Il peut également prendre des congés exceptionnels (mariage, naissance d’un enfant, etc.).

La charge de travail du directeur artistique étant importante, il est souvent amené à travailler plus de 40 heures par semaine. Les heures supplémentaires sont incluses dans sa rémunération. Une RTT peut parfois être proposée en compensation par l’entreprise.

Évolution professionnelle d’un Directeur Artistique

 

Évolution de carrière du Directeur Artistique Freelance

Après plusieurs années de travail en indépendant, il est possible pour le directeur artistique de former une équipe en embauchant des salariés ou en créant une association. Il devient alors le directeur de son agence de conseil.

Il peut aussi choisir d’enseigner dans des établissements d’enseignement supérieur (universités, écoles d’art, …) afin de transmettre ses compétences aux nouvelles générations de publicitaires.

Évolution de carrière du Directeur Artistique Salarié

Le directeur artistique en poste peut se spécialiser dans divers domaines professionnels : design graphique, multimédia, web, …

Après 10 années d’expérience en entreprise, il se tourne généralement vers un poste de direction, dirigeant une équipe de créatifs : graphistes, rédacteurs, …

Le directeur artistique salarié peut préférer devenir freelance, ainsi il peut sélectionner ses contrats, ses tarifs et ses horaires.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In