On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche Métier de Conseillère de Vente

4.2/5 - (17 votes)

 

 

Le métier de conseillère de vente consiste à être le premier contact entre le magasin et le client. Sa mission est d’accueillir, d’assister et de conseiller la clientèle tout au long de son cheminement d’achat jusqu’à l’encaissement. Elle peut travailler dans une boutique ou une grande enseigne et n’a pas nécessairement besoin d’un diplôme pour exercer ce métier. Découvrez tous les détails sur le métier de conseillère de vente : missions, salaire, formation….etc.

Quel est le rôle d’une Conseillère de Vente ? Quels sont ses missions, tâches et fonctions ?

Quotidien d’une Vendeuse

L’activité d’une conseillère de vente est marquée par le passage des clients dans le magasin. Elle doit savoir organiser ses demandes et offrir un conseil adapté à chaque personne tout au long de son parcours d’achat.

Elle salue la clientèle en les accueillant poliment et analyse leurs besoins concernant les produits. Elle le guide ensuite vers le bon rayon et lui présente toutes les gammes de produits qui répondent à sa demande.

Lorsqu’un produit ne se trouve pas dans le magasin, elle procède à sa commande ou fait appel à sa connaissance de la marque pour recommander un article de substitution. Elle aide aussi le client à tester ou à essayer le produit.

Lors du passage en caisse, elle applique les remises au panier de son client s’il y a lieu. Elle lui propose aussi de souscrire à une carte de fidélité pour le motiver à revenir.

Autres tâches journalières d’une conseillère de vente :

  • contrôle qualité à la réception de la marchandise,
  • étiquetage des produits,
  • inventaire du commerce,
  • mise en place des opérations promotionnelles,
  • paquets cadeaux,
  • promotion de l’enseigne,
  • proposition de produits complémentaires,
  • rangement de la marchandise,
  • réapprovisionnement des rayons (mise en rayon),
  • etc.

En plus de ses missions régulières, la conseillère peut participer à la stratégie commerciale du magasin. Elle peut proposer des articles nouveaux à son responsable ou inventer des services supplémentaires à la vente : ateliers culinaires, retouches vêtements, soins…

Elle travaille sous la supervision d’un responsable de vente et en communication directe avec d’autres vendeuses. Elle peut également collaborer avec les représentants des fournisseurs de la marque.

Spécialisations métier possibles pour une conseillère de vente :

  • Conseillère de Vente Alimentaire : elle exerce dans une chocolaterie, un torréfacteur, une épicerie ou une grande surface. Elle met en place des dégustations pour mettre en valeur les produits proposés à la vente.
  • Conseillère de Vente Bijouterie : experte en pierres précieuses et métaux rares, cette vendeuse s’investit dans l’organisation de vitrines attrayantes pour encourager les clients à entrer et essayer des bijoux.
  • Conseillère de Vente Décoration et Equipement du Foyer : passionnée par le design, cette vendeuse aide ses clients à trouver le meuble, le tapis ou le tissu qui convient, en respectant les dimensions et le style de l’habitat.
  • Conseillère de Vente Habillement et Accessoires de la Personne : cette vendeuse travaille dans une boutique ou une grande enseigne de prêt-à-porter. Son rôle est de trouver la tenue adéquate à la morphologie et à la carnation de sa cliente.
  • Conseillère de Vente Téléphonie Mobile : experte des offres et des abonnements proposés par l’opérateur qui l’emploie, elle fournit également ses conseils en matière de nouvelles technologies.

La majorité des conseillères de vente sont des femmes, mais le métier est ouvert aux hommes.

La plupart des enseignes fournissent une tenue de travail à la vendeuse.

Il s’agit en général d’un ensemble noir composé d’un haut manches longues aux couleurs de la marque et d’un pantalon.

Dans le secteur alimentaire, la conseillère de vente porte un tablier sur son uniforme ou sa tenue de ville.

Un badge indiquant le prénom de la vendeuse est fixé à sa tenue. Elle peut aussi être équipée d’une sacoche pour transporter certains éléments selon son lieu de travail : pinceaux de maquillage, échantillons alimentaires, …

Salaire et rémunération

Le salaire mensuel d’une conseillère de vente dépend du nombre d’heures travaillées et du niveau de qualification. Il varie généralement entre 1500 € et 1800 € bruts par mois.

Ce métier offre des possibilités de carrière vers des postes à responsabilité, notamment dans la direction de magasin.

Qualités essentielles, compétences nécessaires

La conseillère de vente doit être dotée d’excellentes qualités d’accueil et de communication lui permettant de s’adresser aisément aux clients. Elle doit faire preuve de psychologie pour écouter les clients et les aider à formuler leurs envies. Elle doit être calme pour gérer les objections des clients avec politesse. Elle doit également être dotée d’un sens de l’initiative et d’une grande réactivité pour proposer des produits de substitution ou complémentaires. Elle doit être également rigoureuse et organisée pour maintenir une présentation des rayons attrayante. Enfin, elle doit être aimable et travailler en équipe. La maîtrise d’une langue étrangère est un atout supplémentaire.

Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

La conseillère de vente peut trouver un emploi dans tous les établissements proposant des produits ou des services en contact direct avec le client tels que l’ameublement, la beauté, la jardinerie, les jouets, la maroquinerie ou encore la périnatalité et la maternité.

La candidature à ce poste se fait habituellement en ligne en envoyant un CV et une lettre de motivation. Un entretien d’embauche a pour but d’évaluer les motivations et le savoir-être du candidat. Une période d’essai permet de tester ses compétences en situation réelle.

Ce secteur du commerce et de la vente offre près de 119.000 possibilités d’emploi de tous niveaux de qualification.

Horaires, conditions et temps de travail

La conseillère de vente signe généralement un contrat de 35 à 39 heures par semaine, mais elle peut travailler à temps partiel avec des contrats de 10, 20 ou 30 heures par semaine. La hiérarchie peut lui demander de faire des heures supplémentaires durant les pics d’activité comme les fêtes de fin d’année par exemple. Les congés annuels sont de l’ordre de 30 jours ouvrables par an. Il est rare de faire toute sa carrière en tant que conseillère de vente à cause des contraintes horaires, de la position debout prolongée et de la saisonnalité.

Salaire et rémunération

Le salaire mensuel d’une conseillère de vente dépend du nombre d’heures travaillées et du niveau de qualification. Il varie généralement entre 1500 € et 1800 € bruts par mois. Ce métier offre des possibilités de carrière vers des postes à responsabilité, notamment dans la direction de magasin.

Rémunération et évolution de carrière d’une conseillère de vente

Au début de sa carrière, le salaire d’une conseillère de vente est proche du SMIC horaire en vigueur.

Une conseillère de vente confirmée peut percevoir jusqu’à 1.900€ brut par mois (82€ net), voire plus dans le secteur du luxe (3.500€ brut par mois, soit 2.730€ net).

Des primes viennent compléter la rémunération globale :

  • 13ème mois,
  • challenges d’équipe,
  • commissions sur les ventes,
  • primes annuelle, semestrielle, trimestrielle, etc.

Dans les grandes entreprises, des avantages sociaux sont offerts aux conseillères de vente :

  • chèques cadeaux,
  • participation au transport,
  • réductions tarifaires, etc.

Avec de l’expérience, la conseillère de vente se voit proposer des postes à responsabilité tels que chef de rayon ou responsable d’un point de vente, ou encore technicienne de la gestion administrative ou cheffe d’un département commercial.

Quels diplômes, études, formations pour devenir Conseillère de Vente

Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme ou une formation spécifique pour devenir conseillère de vente. Cependant, il est recommandé de suivre une formation dans le domaine commercial.

Certains CAP peuvent apporter des compétences de base:

  • CAP Commerce,
  • CAP Employé de Commerce Multi-spécialités,
  • CAP Équipier Polyvalent du Commerce,
  • etc.

Pour un emploi plus qualifié, il est souhaitable d’atteindre un niveau BAC :

  • BAC Pro Commerce,
  • BAC Pro Vente,
  • etc.

Pour une insertion professionnelle rapide, un diplôme de niveau BAC+2 est nécessaire :

  • BTS Management Commercial Opérationnel (MCO),
  • BTS Négociation et Relation Client (NRC),
  • etc.

Il est aussi possible de poursuivre jusqu’à BAC+3 en validant le BUT Techniques de commercialisation, par exemple.

La formation peut être suivie sous forme de contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, ce qui permet une alternance entre l’école et le milieu de l’entreprise.

Avoir une expérience professionnelle est un véritable atout, en particulier pour entrer dans l’univers de la vente de produits de luxe ou haut de gamme, qui est très sélectif.

Si la conseillère de vente se spécialise dans un domaine particulier, elle peut obtenir une formation technique : CAP Esthétique, Cosmétique, Parfumerie, par exemple. Sinon, l’employeur la forme pour ces compétences spécifiques.

Les conseillères de vente qui se destinent au secteur de l’alimentation et des produits frais doivent suivre une formation technique dans des domaines tels que :

  • la découpe des produits,
  • le conditionnement des aliments,
  • l’hygiène et la sécurité,
  • le respect de la chaîne du froid,
  • la traçabilité des produits, etc.

Au cours de sa carrière, la conseillère de vente peut accumuler des heures de formation grâce à son Compte Professionnel de Formation (CPF, ex DIF). Elle peut ainsi se tenir informée des dernières évolutions de son métier :

  • click and collect,
  • contenu interactif,
  • digitalisation des process,
  • expérience client,
  • théâtralisation du point de vente,
  • paiement via le smartphone, etc.

Le métier de conseillère de vente est accessible par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) grâce aux Titres Professionnels :

  • TP Employé Commercial en Magasin,
  • TP Vendeur-Conseil en Magasin, etc.

Une expérience professionnelle d’au moins un an dans le secteur de la vente est requise pour accéder à ces formations qualifiantes.

Quelles sont les compétences requises pour ce métier ?

Pour devenir Conseillère de Vente, il est nécessaire d’être doté d’un sens commercial, d’une bonne connaissance des produits proposés, d’être à l’aise avec la clientèle et capable de gérer les demandes et les litiges. Il est également nécessaire d’avoir des compétences en matière de communication et de présentation. Enfin, une bonne organisation et une capacité à travailler sous pression sont indispensables.

Autres appellations : conseiller commercial, hôtesse de caisse, vendeuse en parfumerie, hôtesse d’accueil, responsable des ventes, vendeuse en jardinerie.
Niveau de formation requis : aucun, mais diplôme ou formation dans le commercial recommandé.
Études en alternance : oui.
Rémunération débutante : SMIC.
Statut : salariée, indépendante.
Limite d’âge pour le recrutement : aucune.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In