On vous aide à trouver votre futur métier

Fiche Métier d’Assistant De Vie aux Familles (ADVF)

Aide-Médico Psychologique
4.8/5 - (16 votes)

 

L’assistant de vie aux familles accompagne des personnes en difficulté au quotidien pour les aider à améliorer leur quotidien et à gagner en autonomie. Cette fiche métier vous donne toutes les informations essentielles concernant le métier d’assistant de vie aux familles.

 

Quel est le rôle d’un assistant de vie aux familles ? Missions, tâches et fonctions

Un assistant de vie aux familles (ADVF) offre son soutien aux personnes âgées, malades et handicapées dans leur vie quotidienne. Ceux-ci peuvent être embauchés aussi bien par une entreprise d’aide à domicile que par un particulier.

Les contrats d’ADVF sont majoritairement à temps partiel, ce qui permet à l’assistant d’avoir plusieurs employeurs.

Quotidien d’un Assistant De Vie aux Familles

L’ADVF se déplace beaucoup car les personnes qu’il visite ne sont pas forcément proches les unes des autres. Ces déplacements prendront du temps à sa journée de travail.

Une fois arrivé chez une personne, l’ADVF peut s’occuper de tâches de maintien à domicile et de garde d’enfants. Son but est de soutenir, accompagner et veiller à la sécurité de la personne.

Ce métier est très varié et permet d’aider les personnes dans leur quotidien, mais cela demande aussi de savoir être efficace dans le temps imparti.

L’assistant de vie aux familles peut effectuer des tâches ménagères telles que la vaisselle, le repassage, pliage et rangement du linge, le nettoyage, etc.

Si la personne n’est pas capable de le faire elle-même, l’ADVF l’assistera dans ses soins d’hygiène et pour se préparer (douche, habillage, coiffure, etc). Il tente toujours d’encourager la personne à conserver ou à retrouver son autonomie.

L’assistant peut également se charger de la préparation des repas, selon les recommandations du médecin. Certains doivent manger sans sel, sans sucre, avec peu de matières grasses, etc.

S’il se trouve dans un foyer avec des enfants, l’ADVF les aidera à s’occuper et prendra le relais des tâches que les parents ne peuvent pas effectuer. Il cherche toujours à inclure les parents dans l’éducation de leurs enfants et à renforcer les liens.

Il peut organiser des activités parents-enfants ou juste avec les enfants, les aider à effectuer leur devoir, leur préparer le goûter, etc.

L’assistant de vie aux familles doit porter un uniforme ou une blouse au nom de son entreprise, ou bien une tenue de ville confortable, selon l’employeur.

L’ADVF doit posséder un véhicule (2 roues ou voiture) s’il ne travaille pas dans une grande ville. Il se servira des produits ménagers, aspirateur, fer à repasser, etc., trouvés chez les personnes qu’il visite.

Qualités essentielles, compétences requises

Un assistant de vie doit être patient, à l’écoute, rigoureux et autonome. Il doit aussi faire preuve d’une bonne condition physique et mentale.

Les tâches à accomplir (ménage, hygiène et accompagnement de la personne) sont physiques et peuvent être difficiles à supporter pour une personne sensible.

Une bonne organisation est nécessaire pour gérer le planning lorsque l’assistant travaille pour plusieurs employeurs.

Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

Le secteur du service à la personne est en pleine expansion, ce qui offre de nombreuses opportunités.

Un ADVF est généralement embauché par une entreprise d’aide à domicile ou par une agence d’intérim, qui recrutent via candidature classique (CV + lettre de motivation). Il peut aussi choisir de travailler en tant qu’auto-entrepreneur ou avec des chèques emploi-service.

Heures, conditions et durée du travail

L’ADVF peut travailler le week-end, de nuit et les jours fériés en ce qui concerne les horaires. Les contrats à temps partiel sont courants, et les horaires peuvent être variables, avec des pauses importantes.

C’est une tâche qui peut être difficile, à la fois sur le plan physique et psychologique, et qui peut être très exigeante.

 
 


 

Quels diplômes, études, formations, examen pour devenir ADVF

Afin de devenir un Assistant De Vie aux Familles, deux diplômes sont nécessaires : le Titre Professionnel (TP) et le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP). Ces formations peuvent être effectuées en alternance et, pour le TP, doivent être dispensées dans un centre agréé par le Ministère du Travail. Il est nécessaire d’avoir 18 ans minimum et un niveau 3ème pour s’inscrire. Les candidats doivent passer un test d’entrée et un entretien de motivation.

Des stages sont obligatoires dans beaucoup d’organismes si la formation n’est pas effectuée en alternance. Les étudiants doivent obtenir les trois Certificats de Compétences Professionnelles (CCP) pour obtenir le titre d’ADVF. Les matières enseignées comprennent le français, les mathématiques, le développement de l’enfant, l’alimentation et nutrition, les gestes techniques et professionnels, la prévention et la sécurité, la prise en charge de la personne, etc. A la fin de la formation, deux épreuves sont organisées : une mise en situation d’environ 1 heure et un entretien d’environ 15 minutes.

Le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) Assistant Technique en Milieu Familial et Collectif peut être acquis en deux ans dans un Centre de Formation d’Apprentis à partir de 16 ans avec un niveau 3ème. Si la formation n’est pas effectuée en alternance, un stage de 16 semaines est obligatoire. Les enseignements généraux et professionnels comprennent le français, l’histoire-géographie, les mathématiques et sciences, l’éducation physique et sportive, la communication professionnelle, l’hygiène professionnelle, les sciences de l’alimentation et les qualités des services en milieu familial et en milieu collectif. Une fois le CAP obtenu, les étudiants peuvent poursuivre leurs études en BAC Pro ASSP (Accompagnement Santé et Service à la Personne).

Combien gagne un Assistant de Vie aux Familles et quelles sont les opportunités de carrière ?

Un Assistant de Vie aux Familles débutant est généralement rémunéré au SMIC. En fin de carrière, il peut toucher un salaire mensuel brut proche des 2.000€, soit un peu plus de 1.500€ net.

Dans le cadre de son évolution professionnelle, l’Assistant de Vie aux Familles peut prétendre à des postes plus élevés tels que chef de secteur au sein d’une entreprise d’aide à la personne ou technicien d’intervention sociale et familiale (TISF). Il peut aussi se spécialiser dans l’aide à domicile ou la garde d’enfants et ainsi faire valoir son expérience pour monter en compétence.

L’Assistant de Vie aux Familles peut aussi acquérir des diplômes supplémentaires grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : DEAES, BEP Carrières sanitaires et sociales, CAP Petite enfance et plus encore. La VAE lui donne également un avantage pour obtenir des formations spécifiques, ce qui lui permet d’accéder facilement à des postes tels qu’aide-soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier ou aide médico-psychologique.

Métiers équivalents : aide à domicile, baby-sitting, assistant ménager, aide-soignante, technicien d’intervention sociale et familiale, accompagnateur de personnes âgées et dépendantes, AVS, AES, AMP.
Qualifications requises : CAP Assistant technique en milieu familial et collectif ou TP Assistant de vie aux familles.
Formation en alternance : oui.
Rémunération initiale : SMIC.
Type de contrat : salarié, intérimaire, indépendant.
Limite d’âge pour le recrutement : 16 ans.

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAITES LE QUIZZ POUR TROUVER VOTRE MÉTIER
Retour en haut

Log In